Présentation des activités de l’IMEP

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(1re partie)

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(2e partie)

Il Bel Canto – Concert lyrique du 28 novembre 2015
(1ère partie)

  • Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    Fondation Baron Arthur Grumiaux
     
    WBI
     
     
     

LA PASSION SELON SAINT JEAN DE J-S BACH BWV 245

le 26 mars 2017 à 17:00

Samedi 25/03/17 – 20H00 – Dimanche 26/03/17 – 17H00 – Salle de Concert de l’IMEP- Réservation obligatoire.

Samedi 25/03 : COMPLET

Dimanche 26/03 : COMPLET

Le Chœur et l’Orchestre Symphonique de l’IMEP. Chef d’orchestre : Guy Van Waas. Chef de chœur : Benoît Giaux. Evangéliste: Maxime Melnik. Jésus: Emmanuel Junk. Sopranos: Hanna Al Bender, Gwendoline Blondeel, Camille Hubert, Sarah Magerman, Mélanie Rihoux. Altos: Hélène Faux, Imogen Streul. Ténor: Guillaume Huybrechts. Basses: Christophe Bornet, Emmanuel Junk, Milan Cosnefroy.

En guise d’introduction…

Au temps de Bach, les Passions sont des œuvres mettant en musique, dans un style proche de l’oratorio, les souffrances et la mort du Christ, càd le récit évangélique du Vendredi Saint (le vendredi précédant le jour de Pâques). Bach nous en a laissé deux. Les citations évangéliques y sont chantées par un soliste sous forme de récitatifs. Le rôle de Jésus, entre autres, revient également à un soliste. Lorsqu’ils chantent des arias, les personnages exposent des considérations plus libres et assez personnelles du compositeur. Elles permettent l’empathie avec le personnage. Les chœurs, quant à eux, incarnent le rôle de la foule et traduisent les sentiments de l’auditoire en chantant des poèmes religieux rédigés par des théologiens. Par les chorals, le chœur ponctue également le récit, donne des commentaires spirituels, tout en maintenant une attitude liturgique dans l’assemblée. C’est dans un contexte de profonde piété et de foi fervente que Bach, Cantor à Leipzig à partir de 1723, compose les Passions et de nombreuses Cantates. Dans sa bibliothèque où un large rayon est dédié aux écrits religieux et spirituels, siège notamment une Bible annotée par Luther et Calov, dans laquelle il n’hésite pas à ajouter lui-même des commentaires à la main. S’il ne fait aucun doute que la musique religieuse du Cantor trouve sa puissance dans sa soumission au texte biblique, le qualificatif de « prédicateur sonore » que l’on donne parfois à Bach trouve sa raison d’être non pas tant dans la valeur théologique des livrets, ni même dans le figuralisme remarquable développé par Bach, que dans l’oralité des textes et poèmes choisis, et dans leur vie au sein même de la liturgie. En effet, la musique des Passions, sans nécessiter un passage par la raison ou la compréhension, délivre un message évangélique directement au cœur de ses auditeurs et nourrit la soif bien légitime de trouver derrière la musique les résonances spirituelles profondes qui animent le cœur des hommes.

P.A.F.: Adultes : 15€ – Jeunes (jusque 25 ans) : Gratuit – Seniors (60+) : 10€.
Réservation obligatoire. Par Email : maud.casimir@imep.be
Par téléphone : du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 et de 13H00 à 16H30 au 081/736.437. Paiement sur le compte: IMEP BE62 3500 1539 7861

Vendredi 24 mars 2017 à 14H00 Générale de la Passion selon saint Jean

Les Amis de l’IMEP sont heureux de vous inviter à la générale publique de la Passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach qui aura lieu dans la Salle de concert de l’IMEP, rue Juppin 28 à 5000 Namur. Le nombre de places est limité à 100. Prix des places : 15 euros pour les adultes, 10 euros pour les seniors et gratuit pour les moins de 25 ans. Le placement est libre. Réservation obligatoire via le mail des Amis : amis.imep@gmail.com
Votre réservation sera confirmée après paiement de votre participation sur le compte des Amis de l’IMEP : BE25 7320 3198 4082, avec comme communication votre nom + le nombre de participants et la (les) catégorie(s) + Générale Publique Passion St Jean. Les recettes seront intégralement versées au Fonds des Amis de l’IMEP, géré par la Fondation Roi Baudouin, au bénéfice des projets de l’IMEP en faveur de ses étudiants.

Samedi 25/03/17 à 16H00, en introduction au concert du soir: 14 questions pour une Passion par Jean Ferrard, (Professeur d’orgue honoraire du Conservatoire royal de Bruxelles).

Quelles sont les origines de la Passion en musique en Allemagne avant Bach? Quelles sont les versions musicales de la Passion selon Jean antérieures à celle de Bach? Quelle est la situation à Leipzig à l’arrivée de Bach? Combien de Passions Bach a-t-il composé? Quelles sont les sources du BWV 245? Quel est le texte littéraire choisi par Bach? Quelle est l’histoire de la composition du BWV 245? De sa création? De ses exécutions suivantes, du vivant du compositeur? De sa postérité? Quelle est la structure du «livret»? Quelle est la structure de l’œuvre musicale? Quels en sont les passages les plus remarquables? Quelques exemples de symbolisme dans le BWV 245.

Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…

L’ OrgueStudio

L’OrgueStudio, un nouveau projet pour l’enseignement de l’orgue

Un nouvel enseignement de l’orgue a fait son apparition dans le paysage des Hautes Écoles des Arts. En septembre dernier, Guido Jardon, directeur de l’IMEP, a confié à Benoît Mernier, professeur depuis 2002 et à Cindy Castillo, lauréate de l’Institut et du Conservatoire National Supérieur de Paris, la mission d’apporter de nouvelles perspectives aux études supérieures d’orgue dans le but d’atténuer les décalages existants entre l’orgue et le monde artistique actuel et de permettre aux étudiants organistes de trouver leur voie dans ce monde-là une fois leur diplôme obtenu. À nouveau départ, nouveau nom. Les études d’orgue et d’improvisation à l’IMEP ont été rebaptisées OrgueStudio.

Cette nouvelle appellation sous-entend plusieurs significations complémentaires: l’idée d’une pédagogie de la pratique de l’orgue à travers une dimension scénique; l’élaboration de projets menés avec différents partenaires permettant d’élargir l’horizon du monde organistique et de nourrir l’imaginaire des étudiants; une approche conjuguée du répertoire et de la créativité (sous forme écrite et improvisée); une réflexion prospective sur l’orgue, sa réalité, son avenir…

Lire la suite…