• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Virgine Léonard, retenue comme finaliste du Concours Honda

le 30 novembre 2017 à 17:29

La Honda Competition for Classical Music, rappelons-le, s’adresse aux étudiants des 8 institutions supérieures de musique en Belgique. Initié l’année dernière, le Concours en est donc à sa deuxième édition et la demi-finale se déroulait ce vendredi 24 novembre dans la grande salle des Conservatoires Royaux de Bruxelles. Trois finalistes ont été retenus pour l’épreuve finale et se retrouveront dans la même salle le 7 février prochain. Et, comme l’an dernier, le mécène Honda Benelux offrira aux trois lauréats un montant total de 16 000 euros en prime. Virginie Léonard, étudiante de l’EVD à l’IMEP a été retenue dans les 3 finalistes, remarquons que c’est la seule étudiante de FWB.

Après un Master en « Art Lyrique » au Conservatoire Royal de Musique de Liège avec H. Bernardy et M. Yuasa, Virginie Léonard a poursuivi à l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie à Namur qu’elle représente ici) un Master « Chant » d’abord, avec F. Viatour, B. Giaux et D. Thonnard, avant d’y intégrer l’European Vocal Department. Depuis la saison 2016-17, elle est « Soliste MM Academy » à La Monnaie. Retenue pour l’épreuve finale du 40e Grand Prix International Maria Callas qui se déroulera en décembre, Virginie Léonard était demi-finaliste en juillet dernier à l’International Hans Gabor Belvedere Singing Competition à Moscou. Elle a suivi les Masterclasses de Patricia Petibon, Nora Gubisch, Alain Altinoglu, Sandrine Piau, Roberta Alexander, Pascal Dusapin, José Van Dam et Isabelle Kabatu.Son expérience de la scène n’est pas négligeable : à La Monnaie et à l’Opéra Théâtre de Metz, elle a été Edelknabe dans Lohengrin, Foxie dans La petite Renarde rusée, Alkandre dans Pénélope (Fauré), Soprano 1 dans Three Tales de S. Reich, Desdemone dans Ottelo. Et elle était dans les choeurs pour le Requiem de Fauré, Juditha triomphans de Vivaldi, L’Elisir d’Amore de Donizetti, La grande Messe des Morts de Berlioz et The Planets de Holst. (source: Crescendo Magazine)


Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…