Festival de piano 2017

Présentation des activités de l’IMEP

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(1re partie)

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(2e partie)

Il Bel Canto – Concert lyrique du 28 novembre 2015
(1ère partie)

  • Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

CONCERT DE NOËL, POUR QUOI? POURQUOI?

le 18 décembre 2017 à 20:00

Concert de Noël : L’un vers l’autre Pour Quoi ? Pourquoi?
Lundi 18 décembre 2017 à 20H00
Salle de Concert de l’IMEP – Pas de réservation

S’impliquant dans une société toujours en mouvance, qu’ont donc à dire les étudiants plasticiens de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège et les étudiants d’art lyrique de l’IMEP sur leurs positionnements de jeunes artistes de demain? Spectacle de Noël novateur, musical et pictural restituant l’artiste dans notre société moderne.

Etudiants de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège: Alexane Sanchez, Léo Bourgeois, Jacques Di Piazza, Nikita Vila-Cobo, Elia Fidanza, Iris Mardaga, Laura Motte, Noémie Van Steenacker, Alina Zhuk, Faustina Anciute.
Etudiants de l’IMEP: Gwendoline Blondeel, Blandine Coulon, Milan Cosnefroy, Caroline de Mahieu, Clotilde Fabry, Hélène Faux, Victoria Frère, Mélanie Rihoux.

Projet transversal porté par: Françoise Viatour, Vincent Dujardin, Dominique Goblet, Olivier Pe, Muriel Forconi.

PROGRAMME DE LA 1ère PARTIE

Chant Grégorien Puer natus est (Introït de la messe du jour de Noël).
Pueri concinite de Johann Ritter von Herbeck (1831- 1877).
Angels’ Carol de John Rutter (1945).
Cantique de Noël d’Adolphe Adam (1803-1856) paroles de Placide Cappeau.
I am dreaming of a white Chrismas d’Irving Berlin (1888-1989)
Stille Nacht de Franz Xaver Gruber (1787-1863) paroles de Joseph Mohr.

Une rencontre, c’est l’émergence d’une union. Une rencontre, c’est un partage. Une rencontre, c’est de l’imagination. Une rencontre, c’est un rassemblement. Une rencontre, c’est un renouveau. Une rencontre, c’est de l’égalité. Une rencontre, c’est de la déstructuration. Une rencontre, c’est un déchirement. Une rencontre, c’est une évolution. Une évolution, c’est une entente. Tous les jours, nous rencontrons des personnes qui nous laissent totalement indifférents et un jour nous rencontrons celle ou celui qui change à jamais notre vie… Une rencontre qui bouleverse tout. Une rencontre d’amour ou d’amitié. Est-ce le hasard ou la destinée ? Notre rencontre c’est maintenant. Notre rencontre, c’est le « nous », à la place d’ « eux ». Notre rencontre, c’est un instant. Notre rencontre, c’est cet instant. Notre rencontre, c’est ce rassemblement. Notre rencontre, c’est un contact. Notre rencontre, c’est plusieurs contacts. Notre rencontre, fait partie de vous tous. (Nikita Vila Cobo – ESA St-Luc de Liège)

Je sais que ce que je dis est flou, mais je pense que c’est le propre de l’artiste d’arriver, ou du moins de tenter de faire le concret à partir du flou, à faire d’un songe une idée, à donner une forme à l’immatériel, à sculpter l’impalpable. Qu’est-ce que je cherche avec ce projet ? Qu’est-ce que je cherche en étant artiste? Est-ce que je cherche à répondre à certaines questions ? Est-ce que j’aime simplement me les poser ? Pourquoi remarque-t-on que les artistes sont souvent munis d’une grande sensibilité ? Sommes-nous sensibles parce que nous sommes artistes ? Sommes-nous artistes parce que nous sommes sensibles ? Pourquoi est-ce que je me pose ces questions ? Est-ce que j’en ai envie ? Est-ce que j’en ai besoin ? Je pense que cela nous aiderait tous qu’on se les pose ensemble. Bien sûr, d’un même résultat, chacun tirera une réponse différente. Voire pas de réponse. Mais je pense qu’on aura tous une piste, en tout cas si on accepte de se laisser toucher. Parce que oui, on est tous sensibles, mais on ne l’accepte pas tous de la même manière. Et parfois, accepter de se laisser toucher, ça fait peur, parce que c’est un peu se mettre à nu. Mais en tant qu’artistes, on a pas trop d’autre choix que de s’ouvrir si on veut avoir une chance de faire évoluer notre art. Pourquoi le fait de me laisser toucher peut toucher les autres qui me regardent ? Est-ce que cela veut dire qu’on a un rôle à jouer, nous autres ? Est-ce qu’on peut décider de faire passer des messages à travers nous ? Au fond, on serait peut-être bien un genre de filtres pour la société ? Est-ce que je suis à ma place ? Mais quelle place ? Celle que quelqu’un a dessiné pour moi et dans laquelle je dois rentrer ? Et si je me la construisais ma place ? (Blandine Coulon – IMEP Namur)

Mardi 19 décembre2017 à 20H00 à l’ESA St-Luc de Liège. Salle Capitulaire, Boulevard de la Constitution 40, 4020 Liège.

SAISON MUSICALE POUR « JEUNES OREILLES » 2017-2018

SAISON MUSICALE POUR « JEUNES OREILLES »

Proposée par la Section Pédagogique de l’IMEP
Tarifs : Séance tout public : 5€ (gratuit jusque 12 ans) – Séance scolaire : 1€ / enfant.

Journée pédagogique : 30€, sandwich compris
Salle de Concert de l’IMEP

« Le Petit Poucet »
Mercredi 7 février 2018 à 9H00, 10H30 (Séances scolaires) et 16H30 (Séance tout public)
5 à 9 ans. Venez redécouvrir la véritable et terrible aventure du Petit Poucet et de ses frères. Une histoire contée par Marie-Claude Guillaume et son théâtre d’objets, avec un habillage sonore des étudiants de Master en Education Musicale.

« Motamo »
Vendredi 23 février 2018 à 10H30 et 13H30 (Séances scolaires)
Samedi 24 février 2018 à 17H00 (Séance tout public)
Dimanche 25 février 2018 à 17H00 (Séance tout public)
Un spectacle musical chanté, joué, rythmé autour de chansons créées et mises en scène par la Section Pédagogique. Un enchaînement ébouriffant de numéros, de livres, de papiers, de mots … Vous n’en croirez pas vos yeux et vos orteils, les mots danseront dans vos oreilles !

« Pourquoi la Musique ? Sciences et Valeurs »
Samedi 24 février 2018 de 9H00 à 18H00 – Tarif: 30 euros repas compris.
Journée Pédagogique proposée par les Professeurs de la Section Pédagogique de l’IMEP, Educ’Art et les Jeunesses Musicales. À l’intention des
Professeurs de Musique, Etudiants de l’IMEP, Instituteurs, Logopèdes, …
Quelle place pour la musique dans notre société et au sein du système éducatif? Quels enjeux artistiques, scientifiques et pédagogiques? Qu’est-ce qu’être professeur de musique à l’école aujourd’hui, en particulier avec les enfants ayant des troubles de l’apprentissage? Perspectives belges et européennes?

Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…

L’ OrgueStudio

L’OrgueStudio, un nouveau projet pour l’enseignement de l’orgue

INVITATION
Lundi 29 janvier 2018, entre 14 et 17 heures 30 – Évaluations artistiques de l’OrgueStudio de l’IMEP
Professeurs : Benoît Mernier, Cindy Castillo & Ewald Demeyere

Lieu: Église abbatiale de Leffe (Dinant)

Charlène Bertholet
Vincent Maes
David Stiernon
Élise Göckel
Damien Leurquin
Marie-Évodie Mahieu
(avec la participation de Samuel Arbodelda Arango (Hautbois),
Clémentine Colson (flûte), Maria Portela & Rita Propescu (voix)

improvisent et jouent des oeuvres de Alain, Bach, Buxtehude, Krebs, Vivaldi, Scheidemann & Sweelinck

Entrée libre

https://www.facebook.com/OrgueStudio-740831189346126/

Un nouvel enseignement de l’orgue a fait son apparition dans le paysage des Hautes Écoles des Arts. En septembre dernier, Guido Jardon, directeur de l’IMEP, a confié à Benoît Mernier, professeur depuis 2002 et à Cindy Castillo, lauréate de l’Institut et du Conservatoire National Supérieur de Paris, la mission d’apporter de nouvelles perspectives aux études supérieures d’orgue dans le but d’atténuer les décalages existants entre l’orgue et le monde artistique actuel et de permettre aux étudiants organistes de trouver leur voie dans ce monde-là une fois leur diplôme obtenu. À nouveau départ, nouveau nom. Les études d’orgue et d’improvisation à l’IMEP ont été rebaptisées OrgueStudio.

Cette nouvelle appellation sous-entend plusieurs significations complémentaires: l’idée d’une pédagogie de la pratique de l’orgue à travers une dimension scénique; l’élaboration de projets menés avec différents partenaires permettant d’élargir l’horizon du monde organistique et de nourrir l’imaginaire des étudiants; une approche conjuguée du répertoire et de la créativité (sous forme écrite et improvisée); une réflexion prospective sur l’orgue, sa réalité, son avenir…

Lire la suite…