Présentation des activités de l’IMEP

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(1re partie)

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(2e partie)

Il Bel Canto – Concert lyrique du 28 novembre 2015
(1ère partie)

  • Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    Fondation Baron Arthur Grumiaux
     
    WBI
     
     
     

AUDITIONS COMMENTÉES ET CONFÉRENCES 2016-2017

le 24 avril 2017 à 20:00

Salle de Concert de l’IMEP – Entrée gratuite.

AUDITION COMMENTÉE par Emmanuel Grégoire « Les Mousquetaires au couvent » de Louis Varney, Lundi 24/04/17 à 20H00

Bien que L’habit ne fait pas le moine, (vaudeville de Saint-Hilaire et Duport), date de 1835 et bien que la popularisation du roman de cape et d’épée pris son essor avec Les trois mousquetaires de Dumas et Maquet, l’intérêt d’un large public pour ce sujet reste entier des décennies plus tard, de mars à décembre 1880, avec l’opérette de Louis Varney sur la scène des Bouffes-Parisiens. Le livret de ses Mousquetaires au couvent s’appuie sur le vaudeville de 1835, et le succès rencontré bénéficie de celui du roman de cape et d’épée. Alors qu’il ne reste à Jacques Offenbach que quelques mois à vivre, La fille du tambour major vient d’animer la scène de l’Opéra-Comique et Les contes d’Hoffmann n’ont d’ailleurs pas encore été créés. Cependant, la relève est assurée, la salle qui menaçait faillite est sauvée, la vulgarité dans laquelle le compositeur aurait pu facilement tomber est évitée, l’atmosphère historique pittoresque est conservée, l’intrigue est facile mais alertement troussée. Et à la sévère notice du Dictionnaire des opéras de Clément et Larousse qui y soulignaient « les lazzis de mauvais goût », nous préférons retenir pour présenter cette œuvre en audition commentée les mots de Camille Saint-Saëns : « L’opérette est une fille de l’opéra-comique ayant mal tourné, mais les filles qui tournent mal ne sont pas toujours sans agrément ».

Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…

L’ OrgueStudio

L’OrgueStudio, un nouveau projet pour l’enseignement de l’orgue

Un nouvel enseignement de l’orgue a fait son apparition dans le paysage des Hautes Écoles des Arts. En septembre dernier, Guido Jardon, directeur de l’IMEP, a confié à Benoît Mernier, professeur depuis 2002 et à Cindy Castillo, lauréate de l’Institut et du Conservatoire National Supérieur de Paris, la mission d’apporter de nouvelles perspectives aux études supérieures d’orgue dans le but d’atténuer les décalages existants entre l’orgue et le monde artistique actuel et de permettre aux étudiants organistes de trouver leur voie dans ce monde-là une fois leur diplôme obtenu. À nouveau départ, nouveau nom. Les études d’orgue et d’improvisation à l’IMEP ont été rebaptisées OrgueStudio.

Cette nouvelle appellation sous-entend plusieurs significations complémentaires: l’idée d’une pédagogie de la pratique de l’orgue à travers une dimension scénique; l’élaboration de projets menés avec différents partenaires permettant d’élargir l’horizon du monde organistique et de nourrir l’imaginaire des étudiants; une approche conjuguée du répertoire et de la créativité (sous forme écrite et improvisée); une réflexion prospective sur l’orgue, sa réalité, son avenir…

Lire la suite…