Plus d'informations sur le site de l'IMEP pour Ning SHI ...

Ning SHI

Alto-solo et chef de pupitre de l’Orchestre Philharmonique de Liège - le seul alto-solo d’origine chinoise engagé dans un orchestre symphonique de dimension internationale en Europe, né à Shanghai d’une famille musicienne, et diplômé du Conservatoire de Musique de Sichuan. Ning Shi a été sélectionné dans le cadre d'un échange culturel entre la Chine et la Belgique pour poursuivre ses études au Conservatoire Royal de Musique de Mons. En 1982, il obtient les diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre (en tenant la partie d’alto) dans la classe de José Pingen. Et Michel Bassine. Un an plus tard, il rentre en Chine. Il y enseigne le violon et la musique de chambre au Conservatoire de Musique de Sichuan, où sa compétence pédagogique fait ses preuves puisqu’une des ses élèves remporte un prix lors du Concours National de violon. Il fonde un Quatuor à cordes dont il est le premier violon, et est appelé en même temps pour la fonction de concertmeister à l’Orchestre Philharmonique de Chengdu. Pendant cette période, il se produit régulièrement en tant que soliste et chambriste et crée plusieurs œuvres contemporaines.

Il a participé à des Master-Classes telle que celle de Berl Senovsky, l’English Klavier Trio et a bénéficié des conseils de Yao-ji Lin (élève du grand pédagogue Yankeliévitch ) et de Philippe Hirshhorn. De retour en Belgique en 1986, il poursuit des études d’alto au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles sous la direction de Thérèse-Marie Gilissen. Il y remporte la même année le premier prix et en 1990 le diplôme supérieur avec grande distinction. Sa rencontre avec le grand altiste, pédagogue Serge Collot s’inscrit alors comme un moment important dans sa carrière. « …Jeu clair, précis rythmiquement, archet très vivant. L’on comprend la direction des phrases mélodiques et l’architecture … » (Serge Collot)

Ning Shi fait partie fondateur de divers ensembles de musique de chambre notamment le « Kegelstatt trio », « Trio à cordes Hélios » et le « Trio Medicis » avec lequel il a enregistré récemment un C.D comprenant la première mondiale du Trio de Ladislas de Rohozinski, qu'il est invité à interpréter en ensuite en direct à France Musiques. Il s’est produit en tant que soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Liège. René Martin l’a invité pour jouer le Trio à cordes « Puchberg » de W.A. Mozart au côté d’Augustin Dumay au Festival « Folle journée de Nantes » édition 2002. Invité en mars 2005 par le Quatuor Debussy au « Week-end romantique Schumann Brahms » à Chambéry. Au festival « Clé de Soleil » à Lille. Ses partenaires réguliers sont Pascale Pirmez, Abdel-Rahman El Bacha, Boris Belkin, Pascal Sigrist, Pascal Rophé, Lucienne Van Deyck, Diego Dini Ciacci, Philippe Cassard, Bruno Rigutto, Philippe Cuper, Justus Grimm, le Quatuor Debussy… Ses compétences dans le domaine de la musique contemporaine lui ont valu une grande notoriété en cette matière, étayée par des collaborations régulières avec l’Ensemble Musique Nouvelle et Ensemble Ictus. Il a participé à des créations mondiales sur C.D d’œuvres de Pierre Bartholomée, Jean-Marie Rens et de Benoît Mernier. L’un d’entre eux s'est vu attribuer un « CHOC » du Monde de La Musique. Un nouveau C.D du Trio Medicis intitulé « Debussy’s corner » est sorti en 2003, (vient d’obtenir la cote la plus élevée dans la revue française « Répertoire ») salué unanimement par la presse.

Il est régulièrement invité au Festival Messiaen, au Festival International de Musique de Chambre de Briançon en France, Festival « Clé de sol » à Lille, et s’est produit en R.P.de Chine, Japon, France, Italie (Turin), Suisse (Genève), Luxembourg, Espagne, Allemagne, Autriche, U.S.A, Pays-bas, Grèce, Canada (avec la Company Rosas). En tant que Alto-solo, il est régulièrement invité à l’Orchestre Philharmonique de Flandre, l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie. L’opéra de Rouen, l’Orchestre d’Auvergne, l’Opéra National de la Monnaie, Vlaams Radio Orkest. En 2006 il est invité par le célèbre chef d’orchestre Coréen Myung-Whun Chung en tant qu’alto solo pour participer l’Orchestre Philharmonique de L’Asie à Séoul en Corée du Sud, au Japon, et réinvité pour la session 2007 et 2008.

Il est également membre du jury à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et au Concours International de Musique de Chambre de Thessalonique. Toujours passionné par l’enseignement, il a assuré l’intérim au poste de professeur d’alto au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles et de Liège, où il a été désigné ensuite comme chargé de cours. Ses élèves font partir des meilleurs éléments dans différentes institutions, notamment à l’Orchestre Philharmonique de Liège. Il est actuellement professeur d’alto à l’Institut Supérieur de muisque et de Pédagogie de Namur. Il est aussi également régulièrement invité donner des cours d’été en France (Montpellier) et en Espagne (Barcelone). En 2007 il a accepté l’invitation du Président du Conservatoire de Musique de Sichuan pour une semaine de master class dans laquelle il a pu aborder non seulement l’alto mais aussi la musique de chambre et la musique nouvelle. Des projets futurs sont nombreux dans d’autres conservatoire en Chine.

Ning Shi joue un alto « Giambattista Grancino- Milano » datant du 1683.