Plus d'informations sur le site de l'IMEP pour Jean-Michel GILLARD ...

Jean-Michel GILLARD

Compositeur, guitariste et pédagogue né à Bruxelles.

Entré au Conservatoire Royal de Bruxelles en 1992, il y a obtenu un prix de guitare chez Sergio et Odair Assad, et y a suivi le cycle complet d’écriture, qui l’a mené à un prix de composition dans la classe de Daniel Capelletti. Il a ensuite été admis comme pensionnaire à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth (1998), où il a continué à travailler avec Monsieur Capelletti. Il a pris également des cours auprès de professeurs étrangers, Brian Ferneyhough pour la composition et Alberto Ponce pour la guitare.

Il s’est fait remarquer très vite comme créateur : son Lever de soleil pour orchestre (1998) lui a valu le premier prix au Concours International de Composition de la Ville de Tarragone en Espagne, ses Invocations à la Vierge des Pauvres pour soprano, guitare et violoncelle (1994) le premier prix au Concours de Viareggio en Italie, et il a été classé deuxième ex æquo au Concours Prokofiev de Saint-Pétersbourg en 2003, le premier prix n’étant pas attribué. Ses oeuvres sont le plus souvent d’inspiration religieuse, et son langage, qualifié de post-moderne, mêle de façon toute personnelle des influences très diverses. Comme autres titres, on peut encore citer L’eau vive pour harpe (1995-97), Chant à Notre-Dame pour guitare (1997), Diptyque pour piano (1998), Sextuor (1999-2000), Litanies des Saints pour choeur et orchestre (1999), Chants au Dieu inconnu pour deux narrateurs, choeur et quatuor à cordes (2001). Parallèlement à ses activités de compositeur, il enseigne la guitare et l’écriture dans différentes académies, et vient d'être désigné en tant que professeur d'analyse approfondie à l'IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur).

(D’après Thierry Levaux, Dictionnaire des compositeurs de Belgique du Moyen-Age à nos jours, paru aux éditions Art in Belgium, 2006)