Plus d'informations sur le site de l'IMEP pour Benoît MERNIER ...

Benoît MERNIER

Benoît Mernier est né en 1964 à Bastogne. Lauréat du Concours National de Musique en 1982, il travaille l’orgue et l’improvisation avec Firmin Decerf et le clavecin avec Charles Koenig à l’IMEP. Il poursuit ensuite ses études au Conservatoire Royal de Liège où il obtient de nombreux Premiers Prix et le Diplôme Supérieur d’Orgue dans la classe de Jean Ferrard, dont il fut le chargé de cours pendant plusieurs années.

Il a également étudié avec Bernard Foccroulle et avec Jean Boyer au Conservatoire National de Région de Lille, où il a obtenu le Diplôme de Perfectionnement.

Parallèlement à l’orgue, Benoît Mernier se consacre à la composition. A cet égard, il a bénéficié de l’enseignement de Philippe Boesmans et a remporté plusieurs prix internationaux : “ Tribune Internationale des Compositeurs ” de l’UNESCO, Académie Royale des Beaux-Arts de Belgique, Prix Paul Gilson des Radios Publiques de Langue Française, SIMC, Fondation H. Schoonbroodt,…

Jouées et souvent créées dans le cadre de festivals tels que Ars Musica, Présences, Wien Modern, Gaudeamus, Festival de Saintes, ses œuvres sont interprétées par des musiciens et ensembles réputés : Michaël Schönwandt, Pascal Rophé, Bertrand de Billy, Pierre Bartholomée, Ronald Zollman, Patrick Davin, Lorraine Vaillancourt, Georges-Elie Octors, Jonas Alber, le Quatuor Arditti, l’Ensemble Modern, le Nouvel Ensemble Moderne, le Quatuor Danel, le Trio Medicis, le Trio Fibonacci ; les ensembles Oxalys, Ictus, Musiques Nouvelles, le Chœur de Chambre de Namur, l’Orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre Philharmonique de la Radio de Vienne,…

Durant la saison 2002-2003, il a été compositeur en résidence au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar Music) et au festival autrichien Carinthischer Sommer en 2004.

Le Concours Musical International Reine Elisabeth lui a commandé l’imposé pour le concours de chant (session 2004).

Son premier opéra « Frühlings Erwachen » (L’Eveil du printemps) d’après F. Wedekind sur un livret de Jacques De Decker, lui a été commandé par le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles et y sera créé en mars 2007.

Plusieurs CD’s parus chez Cyprès sont consacrés à ces œuvres (CYP4624-CYP4612-CYP4613-CYP1637). L’un de ceux-ci a remporté le Prix Snepvangers décerné en 2001 par l’Union de la Presse Musicale Belge.

A l’orgue, il se produit régulièrement dans le cadre de festivals internationaux Festival de Wallonie, Ars Musica, Toulouse les Orgues, Festival Bach de Lausanne, Couleurs et Orgue de Montréal, en Allemagne, Autriche, Danemark, Italie, Japon,…

Il joue également avec orchestre (Philharmonique de Liège, Théâtre de la Monnaie, Le Parlement de Musique, Les Agréments, chœur symphonique de la Communauté Française, Chœur de Chambre de Namur,…)

Il a assuré la création belge de deux œuvres inédites d’Olivier Messiaen dans le cadre du colloque organisé par la Société Philharmonique de Bruxelles et la Festival Ars Musica en mars 2000 et a donné plusieurs master-class et cours d’été notamment consacrés au Livre d’Orgue de Messiaen.

Il siège dans plusieurs jurys de concours internationaux (Lausanne, Lyon, …)

En concert, il aime aborder un répertoire très large aussi bien dans le domaine de la musique ancienne, de la musique romantique que de la musique plus récente.

Benoît Mernier a réalisé plusieurs enregistrements en soliste tant pour les radios belges, canadienne, autrichienne et française que pour des productions discographiques. L’une de celles-ci a été couronnée par le Grand Prix de l’Académie du disque Charles Cros.

Depuis 2003, il est titulaire de l’orgue de l’église Notre-Dame du Sablon à Bruxelles.

Parallèlement à l’enseignement de l’orgue et de l’improvisation, Benoît Mernier est professeur d’analyse musicale également à l’IMEP.

Web site : http://www.compositeurs.be/Mernier.html

Lien vers d’autres sites : http://www.cypres-records.com