Plus d'informations sur le site de l'IMEP pour Céline DI FABIO ...

Céline DI FABIO

Céline Di Fabio est née en 1983. Elle commence le violon à l’âge de neuf ans avec Christian Gerstmans et suit dès l’âge de quinze ans des cours et Master-Classes avec Urzula Gorniak.

A dix-sept ans, elle entre au Conservatoire Royal de Bruxelles, où elle obtient en un an son Premier Prix de violon dans la classe de Véronique Bogaerts. Elle entame alors le cycle supérieur où elle reçoit l’opportunité de travailler avec Sandrine Cantoreggi.
A la même période, elle participe à plusieurs Master-Classes à Paris avec Albrecht Breuninger.

Durant les années qui suivent, elle se perfectionne auprès de Tatiana Samouil et Yves Cortvrindt, entre autres lors des Cours de Maître Talented Strings. Elle participe également deux fois aux Mozarteum Universität de Salzburg avec Igor Oistrakh et entre dans sa classe au Koninklijk Conservatorium Brussel, où elle obtient en 2006 son Master de violon avec grande distinction.

La même année, elle acquiert son diplôme de pédagogie AESS à l’Imep.

Elle présente ensuite son Master de musique de chambre au cours duquel elle est un des membres fondateurs de l’ensemble Odysseia, avec lequel elle travaille pendant deux ans et encore occasionnellement aujourd’hui.

De 2005 à 2014, elle est membre du Brussels Chamber Orchestra, où elle suivra régulièrement les enseignements de Nana Kawamura. L’orchestre se produit sur diverses scènes internationales prestigieuses et lui permet de participer à de nombreux festivals de renom partout en Europe, aux Etats-Unis et au Mexique où elle côtoie de grands noms de la musique.

En 2009, elle devient premier violon titulaire à l’orchestre du Théâtre Royal de La Monnaie et continue depuis à se produire régulièrement en orchestre ou en musique de chambre en tant que free-lance.

Elle enseigne les cours de violon et de musique de chambre depuis 2004 à l’académie Julien Gerstmans de Hannut et assiste Marc Danel à L’Imep depuis septembre 2015.

Céline Di Fabio joue un violon de Johannes Cuypers de 1789.

Elle parle couramment le néerlandais, l’anglais et l’italien.