• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Un récital remarqué donné par Nicolas Aubert – SAN

le 13 décembre 2019 à 16:15

Dans le cadre des Conférences-concert de la SAN au B.L.C, le concert de ce jeudi 12 décembre a été donné par Nicolas Aubert au piano. « Ce jeune pianiste de 18 ans a joué successivement la Sonate en mi-bémol majeur (HOB 59) de Haydn, l’Etude transcendante n°11 dite Harmonie du soir(sur un thème du Spleen de Baudelaire) de Liszt et, du même, une Transcription du Prélude et fugue en la mineur de J.S.Bach. L’auditoire  entendait Nicolas pour la première fois. Il fut frappé par son assurance à se produire en public. Il a maitrisé avec une aisance superbe les trois morceaux qui ont chacun un phrasé difficile, particulièrement ceux de Liszt aux tempos si rapides. La sonorité de son jeu nuancé est remarquable. Voilà sans doute pour Nicolas une belle carrière qui s’annonce. Nous espérons le revoir encore souvent car, en plus, son empathie est communicative. Merci encore pour la qualité des parties musicales grâce auxquelles, l’IMEP ne cesse de ravir notre public ». (Jean de Wasseige)

Classe de saxophone invitaient K. Théodore et S. Houben

le 9 décembre 2019 à 18:40

Le 6 décembre 2019, dans le cadre de l’inauguration du saxophone géant à Dinant commémorant l’anniversaire de la bataille des Ardennes, la classe de Saxophone de l’IMEP invitaient Kristen Théodore (USA) et Steve Houben pour une masterclasse et un concert, retour sur cet événement grâce aux belles photos de Charlie Guillaume.









Trio Phalaena en photos

le 3 décembre 2019 à 22:24

Vous trouverez ci-dessous quelques photos du concert du Trio Phalaena 2/12 (photos Charlie Guillaume)










Louise Foor a participé à la croisière « Les grandes voix belges au soleil de l’Orient »

le 1 décembre 2019 à 20:10

Louise Foor a participé à la croisière « Les grandes voix belges au soleil de l’Orient dont nous avions déjà parlé dans un précédent article. Voici son récit : « C’est avec beaucoup de nostalgie que nous quittons le Bougainville, bateau de croisière de luxe de la compagnie française Ponant, sur lequel nous avons vécu une aventure inoubliable! Avant tout, cette croisière était pour moi l’opportunité de chanter devant des personnalités d’exception : José Van Dam, Stefano Mazzonis, Alain Duault,… Mais aussi de pouvoir partager la scène avec deux grandes voix belges : Lionel Lhote et Marc Laho. Ainsi, j’ai pu chanter à l’occasion de 3 concerts : 1 récital seule et 2 concerts de duos et trios. Enfin, j’ai eu l’immense plaisir d’avoir reçu une masterclasse fort instructive avec José Van Dam. Cette croisière fut l’occasion non seulement de faire de la musique mais aussi de tisser des liens forts avec les différentes personnalités présentes… Bien sûr, ce voyage nous a permis de découvrir quelques belles destinations : Nauplie, Patmos, Rhodes (Grèce), Kusadasi (Turquie), le canal de Suez, Safaga (Egypte), Aqaba (Jordanie)…  » (Louise Foor).







Caroline de Mahieu reçoit le 1er prix du concours Triomphe de l’Art

le 28 novembre 2019 à 12:21

Caroline de Mahieu (mezzo-soprano), étudiante du Département EVD de l’IMEP, a reçu le 1er prix du concours Triomphe de l’Art dans la section opéra. La remise des prix avait lieu le dimanche 24 novembre 2019 à 17H00 dans la Grande salle du Conservatoire Royal de Bruxelles. Caroline a été préparée à ce concours par les professeurs: Françoise Viatour, Elise Gäbele, Daniel Thonnard, Ayrton Desimpeleare et Patrick Leterme. Félicitations !

Plus d’infos, cliquez sur ce lien :
http://www.triomphedelart.org/language/fr/v-concours-international-de-musique-triomphe-de-lart/ 

L’IMEP accueille la Table d’écoute de Musiq3

le 18 novembre 2019 à 21:07

Dans le cadre du Festival de piano 2019, l’IMEP a accueilli le mercredi 13 novembre l’incontournable Table d’écoute de Musiq3. Camille De Rijck reçoit chaque semaine interprètes, critiques, compositeurs ou chefs d’orchestre pour une comparaison à l’aveugle de différentes versions d’une oeuvre-phare du répertoire. Un rendez-vous très suivi par les mélomanes, désireux de confronter leur opinion avec celles de professionnels passionnés. Le sujet du jour était « Le Concerto pour piano no 1 en mi bémol majeur S. 124 de Franz Liszt », composé entre 1830 et 1853, est créé à Weimar le 17 février 1855 sous la direction de Berlioz et avec le compositeur au piano. Cette émission fut un grand moment !

Cliquez sur ce lien pour écouter la Table d’écoute :
https://www.rtbf.be/musiq3/article/detail_table-d-ecoute-concerto-n-1-pour-piano-de-franz-liszt?id=10368482

Photos: Charlie Guillaume





Liszt et Saint-Saëns, Giordano et Davin, ou l’excellence au rendez-vous…

le 13 novembre 2019 à 15:04

Ce samedi 9 novembre, se donnait à l’IMEP le concert d’ouverture du Festival de piano 2019. En première partie, les concerto N°1 et 2 pour piano de Franz Liszt. Le concerto N°1, relativement court, a mis en valeur les qualités exceptionnelles du pianiste Roberto Giordano. Une parfaite maîtrise technique alliée à un sens poétique et mélodique hors du commun.
Pour mémoire, Roberto Giordano a 22 ans quand il remporte la quatrième place du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique (2003) ; il est professeur de piano à l’IMEP et au conservatoire de Reggio Calabria, région dont il est originaire. De Saint-Pétersbourg à Pékin en passant par Berlin ou Salzbourg, la critique est unanime pour venter son « habilité virtuose ». Le « poète du piano » se produit régulièrement sur les plus grandes scènes internationales. Le chef d’orchestre Patrick Davin, ancien élève de Pierre Boulez, a dirigé de main de maître l’ensemble symphonique. A travers les deux concertos, il est parvenu à créer une véritable osmose entre l’orchestre et le soliste, ce qui n’a pas échappé au public averti venu nombreux. Le chef a su transmettre un enthousiasme contagieux ainsi qu’une connivence joyeuse avec ses instrumentistes. Après le changement de plateau, la Symphonie N°3 en ut mineur avec orgue de Camille Saint-Saëns a mis en valeur l’orgue de l’IMEP, sous les doigts du talentueux organiste Jean-Denis Piette qui était avec l’orchestre symphonique dans une parfaite synchronicité dans la dernière section de cette majestueuse symphonie de Saint-Saëns. Assurément, saisons après saisons, le niveau d’excellence atteint par les étudiants de l’IMEP se confirme et s’amplifie. 
Nul doute que le leitmotiv de Guido Jardon, directeur général de l’IMEP, « La pratique au cœur de l’apprentissage » prend tout son sens et vient confirmer la justesse de cette stratégie payante ! Chaque namurois devrait être fier et jaloux du succès international de cette institution supérieure des arts. Les solistes suivants se sont particulièrement distingués : 1er basson : Dakis Troullos Mavroudes. 2ème basson : Laurence Criquillion. Contrebasson : Pierrick Demoisy. 2ème trombone : Camillo Delgado Sanchez. Trombone basse : Pedro Pablo de Jodar Banacloig. Tuba basse : Jeroen Verleden. (Jean-Pierre Saussus)

Photos: Charlie Guillaume











Pauline van der Rest décroche le 2ème prix au Concours International Louis Spohr pour jeunes violonistes à Weimar (D)

le 12 novembre 2019 à 20:28

Pauline van der Rest, Jeune Talent de l’IMEP vient de décrocher le 2ème prix au Concours International Louis Spohr pour jeunes violonistes à Weimar (D). Fondé par l’Université de musique FRANZ LISZT de Weimar en 1995, le Concours International LOUIS SPOHR pour jeunes violonistes est un instrument efficace pour soutenir des talents exceptionnels. Axé sur les jeunes talents de moins de 21 ans, le concours offre à ces jeunes musiciens la possibilité de se faire remarquer tôt dans les jurys internationaux. La compétition est divisée en trois catégories d’âge. Louis Spohr (1784-1859), violon solo et chef d’orchestre à Gotha, Erfurt et Nordhausen était non seulement l’un des virtuoses les plus prestigieux de son époque, mais également un grand pédagogue.

Découvrir le site de l’International LOUIS SPOHR Competition for Young Violonistes :

https://www.hfm-weimar.de/internationaler-louis-spohr-wettbewerb-fuer-junge-geiger/9-internationaler-louis-spohr-wettbewerb-fuer-junge-geiger/

Écoutez Pauline van der Rest dans les différentes sessions du Concours :

1ère session :  Bach Partita 3 (prelude, loure et Gavotte en Rondeau) – Imposé : L.Spohr Barcarolle – Paganini Caprice 11

https://youtu.be/1q6Nic6J45A
https://youtu.be/6ihv3g0nxMg
https://youtu.be/0hx5TNS0zf4

2ème session:  Beethoven Sonate 3,  Vytautas Barkauskas Partita pour violon solo (1967) – Waxman Carmen Fantasie

https://youtu.be/f-sKvuN4JS8
https://youtu.be/ddkt1KUnB7U
https://youtu.be/OvXK7eAsGEk

3ème session : Bruch concerto 1

https://youtu.be/kC9_u2XaTWE



Excellentes nouvelles de la classe de trompette – Festival « Make It BRASS » (Luxembourg)

le 1 novembre 2019 à 16:45

Brillante prestation, haute en couleurs de la Classe de trompette de l’IMEP invitée au festival international « Make it Slide » au Luxembourg. Ce week-end à  Weiswampach, se sont tenus masterclass, conférences et concerts autour des représentants prestigieux des grandes maisons Belges, Françaises et Luxembourgeoises de facture d’instruments à vent. Ce fut un grand honneur pour les étudiantes et étudiants de la classe d’Antoine Acquisto d’avoir joué avec beaucoup de talent le concert d’ouverture!

Infos sur le Festival :
https://www.makeitbrassfestival.com

Vitaly Jardon joue pour la Société Archéologique de Namur

le 18 octobre 2019 à 13:06

Vitaly Jardon, étudiant en B1 piano, a donné le jeudi 17 octobre un récital remarqué dans le cadre des Conférences/Concerts organisés par la Société Archéologique de Namur. Vitaly a joué la Sonate en sol mineur de Robert Schumann et l’Etude op.42 n°5 en do mineur de Alexandre Scriabine. « Le public avait déjà entendu Vitaly voici deux ans lors de sa prestation dans le même cadre. Le chemin parcouru était parfaitement sensible, le jeune artiste ayant muri. Son jeu rapide et puissant s’accordait avec ces deux œuvres tout en nuances subtiles et en rythmes forts. C’était un réel plaisir que de le voir et de l’entendre, à la fois concentré et détendu, plaisir qui s’est traduit par de longs applaudissements. Cette soirée restera marquée dans les esprits. Nous tenons à féliciter Monsieur Jardon vivement pour les progrès et le niveau de haute qualité atteints par son fils Vitaly ». (Jean de Wasseige, Vice-président de la SAN).