• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Conférence de Guido JARDON, Directeur Général de l’IMEP, le 6 février 2019 à l’UTAN

le 13 février 2019 à 10:40

Pour rappel l’UTAN est un centre de formation, d’épanouissement et de convivialité ouvert à tous les seniors. Le 6 février, Monsieur Jardon a présenté en détail son Institut et avec la passion habituelle qui le caractérise. Imaginez : en presque 50 ans d’existence, l’IMEP – Institut supérieur de Musique et de Pédagogie, est passé de 50 à 440 étudiants. La seule Ecole supérieure des arts du Pôle académique de Namur accueille aujourd’hui 23 % d’étudiants étrangers de 23 nationalités différentes. L’IMEP… Chronique d’un succès avéré : stratégie, management ou hasard ? Cet envers du décor finalement peu connu a intéressé un public enthousiaste et nombreux. Voici le témoignage enthousiaste d’un participant: « Je suis encore sous le charme de votre présentation. Vous avez le talent de soulever l’enthousiasme autour de vous. Le public est conquis.Nous savions que Namur était un lieu privilégié de rencontres musicales. Vous nous en avez fait saisir l’importance et nous pouvons maintenant comprendre comment l’IMEP peut révéler au grand jour de si superbes talents. Dans son recueil Plain-Chant, parlant de Auric, Milhaud, Poulenc, Tailleferre et Honnegger, Cocteau écrivait « J’ai mis votre bouquet dans l’eau du même vase. Je vous ai chèrement tortillés par la base. Tous libres de choisir votre chemin en l’air. N’est-ce pas un peu votre mission auprès de vos élèves ? « (PB)

Pauline Van der Rest, Jeune Talent (violon) Namuroise de l’année

le 16 janvier 2019 à 13:32

Nous connaissons les douze Namurois de l’année 2018. Le 15 janvier, une cérémonie co-organisée par la revue Confluent et La Province de Namur, a permis aux différents lauréats de recevoir leur prix. Parmi ces lauréats figure Pauline Van der Rest, étudiante Jeune Talent (violon). Née à Bruxelles en 2004, cette Lustinoise formée à l’âge de sept ans auprès d’Igor Tkatchouk, professeur à l’IMEP de Namur, Pauline van der Rest rejoint, en 2012, l’Ensemble des Jeunes Solistes de Belgique, dont elle devient concertmeister en 2015. Elle est a remporté les 1ers Prix de différents concours.  « Jeune talent » à l’IMEP depuis 2017, elle a suivi des masterclasses avec Vadim Tchijik, Alexei Moshkov, Hrashya Avanesyan, Aleksey Semenenko… et est invitée régulièrement dans toute l’Europe et jusqu’à Moscou (Fondation Spivakov). Toutes ces récompenses lui valent le titre du «jeune talent» namurois de l’année. Félicitations! Pour rappel : Guido Jardon, Directeur Général de l’IMEP, s’était déjà vu décerner le titre pour l’année 2011. Il ouvrait ainsi la voie à une lignée de musiciens issus de l’IMEP qui allaient se voir décerner le titre également : Jodie Devos et Lionel Meunier pour 2012, Martin Descamps pour 2013, Kamil Ben Hsaïn Lachiri pour 2016, Pierre Derhet pour 2017…

Crédit photo: André Dubuisson

Concert « Jeunes Talents » du 21 décembre 2018 à la Schola Nova à Incourt

le 6 janvier 2019 à 10:25

Voici les noms des participants et le programme présenté par les Jeunes Talents
Clémence Dehareng, violoncelle : Johann Sebastian Bach : Prélude et Allemande (extraits de la troisième Suite)
Elena Dubie et Johnny Deschamps, clarinettes :Felix Mendelssohn : Premier Concerto
Florian Delporte, accordéon : Lou Logist : Divertissement – Rhapsodique  Variations sur un thème de Paganini
Pauline Van der Rest, violon : John Williams : Schindler’s List: Thema and Remembrances
Pierre Dapsens, piano : Sergueï Rachmaninov : Moment musical en si b mineur op.16 – Franz Liszt : Rhapsodie hongroise n°11

Commentaire de Raphaël Feye, organisateur de l’événement et Professeur à la Schola Nova :
« Les étudiants étaient très bien préparés et notre public a beaucoup apprécié le choix des oeuvres, les interprétations soignées et vives ainsi qu’un belle présence sur scène pour la plupart des participants. Tout cela est très encourageant et nous rappelle combien l’excellence pour le plus grand nombre chère à notre regretté ami Michel Hallynck est possible dans nos régions! » Raphaël Feye.

Revivez les grands moments de l’IMEP !

le 31 décembre 2018 à 10:09

Le Concert Symphonique du samedi 1er décembre 2018. Au programme : Symphonie n°1 en mi mineur de Jean Sibelius, et La Mer, Claude Debussy. Direction : Patrick Davin.

https://www.youtube.com/watch?v=P63H874eTQ0

La Rentrée Académique (21 septembre 2018)

https://www.youtube.com/watch?v=soC3KuSik8g

Le Festival de piano 2018

https://www.youtube.com/watch?v=JkPU93cGNUU

L’IMEP Clarinet Choir enregistre un album « Clarinetti All’Opera » qui sortira de presse en avril 2019, découvrez les coulisses de l’enregistrement :

https://www.youtube.com/watch?v=NQW8akBKqBA

Concert des étudiants de l’IMEP du jeudi 13/12/2018 (SAN)

le 20 décembre 2018 à 20:40

« Le concert dans le cadre des Conférences-concerts de la SAN a été donné par Herman Nathan à la guitare classique et Aaron Wolharn à la flute traversière. Ils ont joué ensemble Piazzolla, Tedesco, Rautavaara, Ibert, et différentes pièces de musiques de film et jeux video. Ce duo est très complémentaire et l’on sent une complicité continue dans la poursuite de l’objectif.Piazzolla a recueilli beaucoup de faveur pour sa compréhension assez aisée il est vrai. La partie plus résolument contemporaine fut appréciée pour sa dynamique et la dextérité avec laquelle nos artistes ont pu se jouer des difficultés  d’une musique plus difficile à comprendre et sans doute à interpréter. Les sonorités des deux instruments que l’on associerait pas nécessairement et leur complémentarité ont été une révélation durant tout le concert. » (Jean de Wasseige)

Depuis trois ans l’IMEP participe d’une façon régulière aux conférences-concerts organisées par le SAN.

Christmas at the movies

le 18 décembre 2018 à 17:11

Vous trouverez des photos du concert « Christmas at the movies » donné par le Choeur Pop de l’IMEP et la classe de chant Pop.

(Photos: Augustin Fiévet)







« Glauque » sur la route des festivals

le à 15:45

Samedi 8 décembre se jouait la finale du Concours Circuit au Botanique à Bruxelles, événement majeur dans la découverte et la diffusion des musiques actuelles. Aadriejan Montens et Baptiste Lo Manto, actuellement étudiants en informatique musicale ainsi que Lucas Lemage, ancien étudiant en piano faisaient partie d’un des 5 groupes finalistes avec leur projet « Glauque ». Après avoir démarré le projet début de l’année 2018, ils terminent le concours devant une Orangerie noire de monde et repartent avec la deuxième place et une douzaine de prix « coups de coeur ».

« … le résultat est bluffant. En témoigne le silence opaque dans lequel la salle est plongé lorsque le quintet enchaîne ses titres sur scène, calfeutré derrière un écran de fumée qui se dissipe sur un final puissant. Lourd. Peut-être les grands gagnants de la soirée au regard des récompenses récoltées. » Télémoustique

En effet, les professionnels présents ce soir-là dans le jury ont gâté le jeune groupe et leurs ont notamment offert la chance de se produire dans plusieurs festivals de renoms du paysage musical belge. Vous pourrez ainsi les découvrir cet été à Dour, aux Ardentes, au Lasemo, au Brussels Summer Festival, au Verdur, au Bucolique mais aussi hors de nos frontières au Cabaret Vert. Formé à deux, Louis Lemage à l’écriture et au chant et Aadriejan Montens pour la production, le projet évolue rapidement vers sa forme actuelle composée de 5 musiciens. Les phrasés scandés rappellent les codes du rap mais la musique nous en éloigne aussitôt, baignée dans l’électronique et les changements d’ambiances radicaux.  Une petite année d’écoulée et 6 concerts plus tard, les voilà en finale dans une salle belge mythique avec une belle saison de concerts en vue.

« Impossible de ne pas être sensible à cette énergie électro et aux phrasés percutants qui pilonnent leur froide réalité. Glauque est assurément un groupe très original et une – nouvelle – belle promesse pour l’avenir du rap francophone belge. » Le suricate

Vous pourrez venir les soutenir à Bruxelles le 19 décembre à La Machine et le 10 janvier au Bar du Matin. Plus proche de chez nous, ils seront à Namur les samedis 12 et 19 janvier, respectivement au Piano Bar et au Belvédère.

Pour les impatients et les curieux, voici leur premier single « Robot » accompagné d’un réalisé par leurs soins : https://www.youtube.com/watch?v=Rw-PqTFNQaA 

«De la poésie électronique avec « Robot » – Entre rap et électro, les mots et sons s’entremêlent pour créer un univers aux antipodes du rap francophone que l’on connaît actuellement. » RTBF-Tarmac

Glauque fait déjà parler de lui sur la scène belge mais aussi dans la presse française…

« … Glauque est donc un groupe chargé de nuances, aussi violent dans ses textes et sur scène que malin et finaud dans sa façon d’agencer ses mots, percutants et poétiques… les mecs y scandent nerveusement leur colère, narrent leurs frustrations, soignent leur spleen et extériorisent leurs angoisses à travers des textes exutoires, écrits sur le vif et balancés avec l’urgence de jeunes hommes en colère, prêts à prendre leur place là où le sale fait le beau.  » Jack-Canal+

Prochains concerts et tickets : 

https://www.bandsintown.com/a/15374215?came_from=253 

Glauque sur les réseaux: 

https://www.facebook.com/glauqueband/
https://www.instagram.com/glauque.band/
https://twitter.com/Glauqueband
https://glauque.bandcamp.com/
https://soundcloud.com/glauqueband

Crédits photos : Marie Périlleux


Les thèmes juifs dans la musique classique (Radio Judaïca)

le 14 novembre 2018 à 20:39

Louis-Jean Goblet, professeur en notre Institut à présenté une émission sur les Thèmes juifs dans la musique classique sur Radio Judaïca dans le cadre de la « Communauté en marche » le 14 novembre. Il enseigne – en autre – l’histoire des musiques juives dans le cours intitulé « Questions religieuses et liturgiques ». Cette émission aura une suite le 21 novembre à 12H45.

Pour réécouter l’émission, cliquez sur ce lien :

https://www.radiojudaica.be/podcasts/details/5bec120a01000060e3dad9c3/-la-communaute-en-marche-ep08

Conférences – Concerts du SAN

le 13 novembre 2018 à 11:00

APRÉS COUP… Concert – Conférence du SAN

Découvrir les chefs-d’oeuvre des musées et l’histoire du Namurois lors de conférences suivies d’un concert donné par les étudiants de l’IMEP est le but de ces cycles de conférences-concerts. Le concert dans le cadre des Conférences-concerts a eu lieu le jeudi 8 novembre au BLC. Voici un petit retour sur ce moment musical merveilleux. « Les participants ont pu entendre pour le 4ème fois  Pauline van der Rest accompagnée par Philippe Ivanov au piano. Au programme: le Ier mouvement du Ier Concerto de Paganini, la Mélodie extraite de ”Souvenir d’un lieu cher” de Tchaïkovski, la Fantaisie de Carmen de Franz Waxman. Pauline, lors de ses premiers concerts au BLC, avait impressionné le public par ses choix musicaux, son assurance. Elle n’avait alors que 13 ans. Jeudi, sa prestation a révélé de nouveaux progrès montrant encore davantage de maturité et d’aisance dans les difficultés. Avec Ivanov au piano et une assistance conquise d’avance, le concert ne pouvait être qu’un grand succès ». 

Prochaines conférences-concerts

Jeudi 16 novembre :  « L’ancienne Halle al’Chair à Namur. De la Grande Boucherie au Musée Archéologique » par Jean-Louis Antoine, Conservateur du musée Archéologique de Namur.
Jeudi 7 décembre :  « Le Couronnement de la Vierge de Walcourt et la restauration de la collégiale » par Francis Tourneur, Dr en géologie – Secrétaire général de Pierres et Marbres de Wallonie.

Inscription souhaitée via info@lasan.be ou +32 81/84 02 00 – Paiement sur place

FESTIVAL DE VIOLONCELLE DE BRUXELLES – LES REPORTERS DE L’IMEP AU RENDEZ-VOUS !

le 1 novembre 2018 à 11:47

Les 12, 13 et 14 octobre derniers, les violoncellistes belges se donnaient rendez-vous à la première édition du Brussels Cello Festival, où de nombreux concerts, récitals et masterclasses ont été organisées.

Aline Masset, étudiante dans la classe de violoncelle d’Éric Chardon et Reporter de l’IMEP auprès de Crescendo Magazine, revue spécialisée en musique classique Bruxelloise a écrit un compte rendu du concert d’ouverture : http://www.crescendo-magazine.be/des-suites-de-bach-hautes-en-couleur-au-brussels-cello-festival/

Pierre Fontenelle, également étudiant dans la classe de violoncelle d’Éric Chardon et Reporter de l’IMEP a écrit un compte rendu du récital du samedi 13 octobre où jouaient le suédois Jakob Koranyi, l’américain Gary Hoffman et le néerlandais Pieter Wispelwey : http://www.crescendo-magazine.be/gary-hoffman-la-majeste-incarnee-au-brussels-cello-festiva/

Le lendemain, il a également pu participer à la masterclasse du violoncelliste Pieter Wispelwey et a interviewé le maître par la suite pour Crescendo : http://www.crescendo-magazine.be/rencontre-pieter-wispelwey-au-brussels-cello-festival/