• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Les thèmes juifs dans la musique classique (Radio Judaïca)

le 14 novembre 2018 à 20:39

Louis-Jean Goblet, professeur en notre Institut à présenté une émission sur les Thèmes juifs dans la musique classique sur Radio Judaïca dans le cadre de la « Communauté en marche » le 14 novembre. Il enseigne – en autre – l’histoire des musiques juives dans le cours intitulé « Questions religieuses et liturgiques ». Cette émission aura une suite le 21 novembre à 12H45.

Pour réécouter l’émission, cliquez sur ce lien :

https://www.radiojudaica.be/podcasts/details/5bec120a01000060e3dad9c3/-la-communaute-en-marche-ep08

Conférences – Concerts du SAN

le 13 novembre 2018 à 11:00

APRÉS COUP… Concert – Conférence du SAN

Découvrir les chefs-d’oeuvre des musées et l’histoire du Namurois lors de conférences suivies d’un concert donné par les étudiants de l’IMEP est le but de ces cycles de conférences-concerts. Le concert dans le cadre des Conférences-concerts a eu lieu le jeudi 8 novembre au BLC. Voici un petit retour sur ce moment musical merveilleux. « Les participants ont pu entendre pour le 4ème fois  Pauline van der Rest accompagnée par Philippe Ivanov au piano. Au programme: le Ier mouvement du Ier Concerto de Paganini, la Mélodie extraite de ”Souvenir d’un lieu cher” de Tchaïkovski, la Fantaisie de Carmen de Franz Waxman. Pauline, lors de ses premiers concerts au BLC, avait impressionné le public par ses choix musicaux, son assurance. Elle n’avait alors que 13 ans. Jeudi, sa prestation a révélé de nouveaux progrès montrant encore davantage de maturité et d’aisance dans les difficultés. Avec Ivanov au piano et une assistance conquise d’avance, le concert ne pouvait être qu’un grand succès ». 

Prochaines conférences-concerts

Jeudi 16 novembre :  « L’ancienne Halle al’Chair à Namur. De la Grande Boucherie au Musée Archéologique » par Jean-Louis Antoine, Conservateur du musée Archéologique de Namur.
Jeudi 7 décembre :  « Le Couronnement de la Vierge de Walcourt et la restauration de la collégiale » par Francis Tourneur, Dr en géologie – Secrétaire général de Pierres et Marbres de Wallonie.

Inscription souhaitée via info@lasan.be ou +32 81/84 02 00 – Paiement sur place

FESTIVAL DE VIOLONCELLE DE BRUXELLES – LES REPORTERS DE L’IMEP AU RENDEZ-VOUS !

le 1 novembre 2018 à 11:47

Les 12, 13 et 14 octobre derniers, les violoncellistes belges se donnaient rendez-vous à la première édition du Brussels Cello Festival, où de nombreux concerts, récitals et masterclasses ont été organisées.

Aline Masset, étudiante dans la classe de violoncelle d’Éric Chardon et Reporter de l’IMEP auprès de Crescendo Magazine, revue spécialisée en musique classique Bruxelloise a écrit un compte rendu du concert d’ouverture : http://www.crescendo-magazine.be/des-suites-de-bach-hautes-en-couleur-au-brussels-cello-festival/

Pierre Fontenelle, également étudiant dans la classe de violoncelle d’Éric Chardon et Reporter de l’IMEP a écrit un compte rendu du récital du samedi 13 octobre où jouaient le suédois Jakob Koranyi, l’américain Gary Hoffman et le néerlandais Pieter Wispelwey : http://www.crescendo-magazine.be/gary-hoffman-la-majeste-incarnee-au-brussels-cello-festiva/

Le lendemain, il a également pu participer à la masterclasse du violoncelliste Pieter Wispelwey et a interviewé le maître par la suite pour Crescendo : http://www.crescendo-magazine.be/rencontre-pieter-wispelwey-au-brussels-cello-festival/

L’IMEP A L’ORW – REQUIEM DE VERDI A L’OPERA ROYAL DE WALLONIE

le à 10:59

Les 26 octobre à 20H00 et le 28 octobre à 15H00 la Messa da Requiem Giuseppe Verdi était à l’affiche de l’Opéra Royal de Liège sous la baguette de leur chef principal attitré Speranza Scappucci. Le Chœur – renforcé par le Choeur de l’IMEP – et l’Orchestre de l’Opéra se sont alliés à des solistes de haut vol pour faire de ce concert un grand moment d’exception. En prélude à ces deux concerts, Stefano Mazzonis, directeur général de l’Opéra Royal de Wallonie nous livre quelques commentaires très élogieux sur l’IMEP au micro de Laurent Graulus sur Musiq 3! « 100 choristes sur le plateau, une association des choeurs de l’Opéra et le choeur de l’IMEP. L’IMEP, Institut Supérieur de Musique et de Pédagogique à Namur est une des excellences en Wallonie, pour ne pas dire en Belgique, pour ne pas dire de l’Europe ! Le niveau de professionnalisme de cette école est extraordinaire ! Moi qui ai connu beaucoup de Conservatoires en Belgique, en France, en Italie, je dois dire que le niveau de l’IMEP est extraordinaire ! De grandes voix en sortent, bravo à cet institut musical pour ce qu’ils font ! »

Pour écouter le commentaire, cliquez (à partir de 27:25)

https://www.rtbf.be/auvio/detail_concert-du-soir?id=2415086

FESTIVAL DE PIANO – EDITION 2018

le 22 octobre 2018 à 19:04

APRES COUP FESTIVAL DE PIANO – EDITION 2018

Ce furent une fois de plus des feux d’artifices qui se sont succédés dans notre belle salle de concert de l’IMEP. Vendredi soir, le beau Steinway de concert a vibré et a fait vibré le public sous les doigts magiques de Roberto Giordano dans un programme consacré au « voyage » où le Schumann des Blümenstücke et du Carnaval de Vienne a côtoyé harmonieusement le Debussy des Préludes et des Estampes. L’art de la couleur et du toucher du clavier ont été illustrés de façon magistrale par ce splendide artiste, professeur à l’IMEP et Directeur de l’Accademia Pianistica Internazionale « Incontri col Maestro » de Imola.

Samedi soir, c’était au tour de Ewald Demeyere de nous emmener dans un voyage pour le moins différent, puisqu’au son de son propre clavecin illustrant les musiques de Louis et François Couperin ainsi que de Claude Balbastre. Un son clair et orchestré d’une puissance insoupçonnée a servi à merveille ce répertoire qui a élargi la palette d’écoute d’un public particulièrement attentif. Une expression certes différente, mais tellement présente et subtile qui a permis de mettre en évidence ce noble « grand frère » du piano de concert actuel. Un petit clin d’oeil aussi pour noter l’ouverture de la section musique ancienne de notre Institut, et l’arrivée entre autres dans le corps professoral de Ewald Demeyere comme professeur de clavecin.

En clôture du festival, un premier monument, Jean-Sébastien Bach; un deuxième monument, les variations Goldberg; et un troisième monument, la très jeune pianiste Gile Bae, 24 ans, qui a donné à cette oeuvre magistrale la dimension exceptionnelle qu’elle nécessite pour une audition publique. Une interprétation à la fois sensible, personnelle, incarnée, très contrastée, époustouflante de musicalité, de virtuosité, de maîtrise. Elle est parvenue à donner une jeunesse radieuse à ce monument.

Côté masterclass, la pianiste et pédagogue hollandaise Marlies van Gent, professeur au Conservatoire de musique de La Haye ainsi qu’à l’Accademia Pianistica Internazionale « Incontri col Maestro » de Imola, a partagé ses compétences et son expérience avec les étudiants toute la journée de samedi. Toucher à l’essentiel en peu de mots est visiblement un Art éprouvé chez cette pédagogue d’exception.

C’est Diane Andersen qui a suivi dimanche après-midi. Cette grande dame du piano belge nous a fait l’honneur de sa présence malgré un pied cassé qui n’enlevait rien ni à sa pédagogie s’adaptant parfaitement à chaque étudiant, ni à l’immense culture musicale qui est la sienne. Elle écrivait suite à ce Festival : « J’ai eu beaucoup de plaisir à me retrouver parmi vous hier et écouter ces jeunes musiciens passionnés. C’est toujours intéressant de découvrir des personnalités différentes et  contribuer pendant quelques moments à élargir leur vécu musical ».

Différents ateliers ont ponctués le festival. La posturologie était mise à l’honneur avec Joseph Quoidbach, professeur de cette discipline dans notre institut. Michaël Grailet, l’artisan du piano, a quant à lui dirigé des ateliers consacrés à la facture instrumentale. C’était l’occasion pour les participants de se remémorer le fonctionnement d’un piano en pratiquant une autopsie soignée allant à la découverte mécanique de l’instrument.

Une « carte blanche » était consacrée aussi à Michaël Grailet qui a pu ainsi instruire le public sur son parcours de musicien, en partie formé à l’IMEP, et de technicien au piano. Des prestations d’étudiants sont venues ponctuer cet échange fructueux. Comme chaque année, Emmanuel Grégoire a offert une audition commentée. Lucas Lemage et Maxime Pouillon, deux anciens étudiants, ont interprété la fantaisie en fa mineur pour 4 mains de Schubert. Ce moment qui parut bien trop court nous a donné une piste d’écoute de ce chef d’oeuvre, expliquant dans les grandes lignes son organisation et sa structure. Sa mise en parallèle avec les autres chefs d’oeuvre contemporains de l’histoire de l’art a comme à l’accoutumée ouvert les horizons d’une salle comble et particulièrement attentive. (Fabian Jardon)

Une édition 2019 est déjà annoncée qui sera tout aussi riche et diversifiée.





RENTREE ACADEMIQUE 2018-2019 UN NOUVEAU DEPART!

le 26 septembre 2018 à 13:43

Vous trouverez quelques très belles photos de la Rentrée académique 2018 – 2019 (photographe: Augustin Fiévet)












Concert Jeunes Talents du 12 septembre à l’IMEP

le 24 septembre 2018 à 13:21

Ce mercredi 12 septembre à la chapelle de l’IMEP a eu lieu un concert « Jeunes Talents »  organisé par et pour le Relais pour la Vie Namur. Notre section « élite » a proposé une soirée haute en couleurs et en émotions. Chanel Perdichizzi (harpe), Pauline van der Rest (violon), Nicolas Aubert (piano), Florian Delporte (accordéon), Vitaly Jardon (piano) et Théodore Kim (violon) ont interprété des œuvres de Isaac Albeniz, Jean-Sébastien Bach, Franz Liszt, Felix Mendelssohn, Niccolo Paganini, Jacques de la Presle, Camille Saint-Saens et Louis Spohr. Ce concert au profit de la lutte contre le cancer fut un réel succès.

Concert « Jeunes Talents » à venir : mardi 14/05/2019 à 20h00




Après coup… Présentation du Solfegiciel au Québec

le 21 septembre 2018 à 06:36

Jean-Julien Filatriau et Michel Jaspar, professeurs à l’IMEP, se sont rendus en juin dernier au Québec pour participer aux Journées d’études en enseignement de la formation auditive organisées par l’Université Laval (Québec, Canada). Ils ont à cette occasion présenté à leurs confrères québécois le Solfegiciel, logiciel didactique dédié à l’apprentissage et l’exercice de la formation musicale, résultat d’un projet de recherche mené depuis plusieurs années à l’Institut. Cette mission, qui s’inscrivait dans le cadre d’une collaboration plus large entamée ces derniers mois entre l’IMEP et le Laboratoire de recherche en formation auditive et didactique instrumentale (LaRFADI) de l’Université Laval, s’est révélée particulièrement fructueuse : l’accueil réservé au Solfegiciel a été très positif et a donné lieu à de nombreux échanges sur les pratiques pédagogiques entre professeurs, bon nombre de participants au colloque ayant exprimé le souhait d’expérimenter dès la rentrée à venir le logiciel dans leurs propres cours.

Voir le site Solfegiciel:
http://solfegiciel.imep.be

Rencontre de basson

le 21 juin 2018 à 12:43

Le dimanche 13 mai 2018 s’est déroulée la rencontre de basson dans les murs de l’IMEP. Cours individuels, ateliers, concert se sont déroulés au fil de la journée à la plus grande satisfaction de tous. Une réussite ! Pour rappel : Fabian Bosman, Gauthier Bernard, Alain Cremers, Daniel Demoustiez, Karen Gevorkian, Audrey Luzignant, Inge Peters, Bruno Ricci participaient à cette journée ainsi que le pianiste Nicolas Paternotte.


APRES COUP… Bain musical de Namur

le 28 mai 2018 à 20:23

La particularité de ce projet exceptionnel, outre la rencontre musicale et humaine, réside dans le choix de l’oeuvre symphonique principale que vous entendrez: la 6ème Symphonie de Gustav Mahler, œuvre incontournable du répertoire nécessitant plus de 100 musiciens sur scène ! Avec cette oeuvre gigantesque, deux créations en Belgique de compositeurs importants du XXème siècle figureront au programme: Initiale, brève fanfare de Pierre Boulez datant de 1987 et le Chant Funèbre d’Igor Stravinsky récemment retrouvé. Cette dernière oeuvre a déjà fait le tour du monde, et a été jouée par les Berliner Philharmoniker, le Philharmonia de Londres, le Chicago Symphony. Elle méritait d’être entendue chez nous également.

Cliquez sur ce lien pour entendre un extrait :
https://www.youtube.com/watch?v=5onwfj7ceJ0

Réalisation : Augustin Fiévet