Présentation des activités de l’IMEP

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(1re partie)

Concert symphonique 7 et 8 mai 2016
(2e partie)

Il Bel Canto – Concert lyrique du 28 novembre 2015
(1ère partie)

  • Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    Fondation Baron Arthur Grumiaux
     
    WBI
     
     
     

SPECTACLE LYRIQUE: « Les Mousquetaires au couvent » de L. Varney

le 29 avril 2017 à 20:00

LES MOUSQUETAIRES AU COUVENT Opérette en trois actes de Louis Varney, sur un livret de Jules Prével et Paul Ferrier, par la classe de chant de l’IMEP.
27, 28, 29/04/17 à 20H00

IL RESTE ENCORE 20 PLACES POUR CE SOIR! RESERVEZ SANS TARDER!

Direction Artistique : Françoise Viatour Direction Musicale : Daniel ThonnardDirection de Choeur : Benoît Giaux.

Louis Varney (1844-1908) devait laisser son nom à la postérité grâce à un seul ouvrage, Les Mousquetaires au couvent, sa première opérette qui demeure une des plus célèbres du répertoire français. Les Mousquetaires (opérette en trois actes créée à Paris, aux Bouffes-Parisiens en 1880) furent d’emblée un immense triomphe populaire. Le livret des Mousquetaires (Paul Ferrier et Jules Prevel) est tiré d’un ancien vaudeville de Saint-Hilaire et Duport, L’habit ne fait pas le moine (1835). La virilité des mousquetaires y fait face à la virginité des moniales ! Ce sera l’occasion d’un véritable morceau de bravoure dans l’esprit d’Offenbach, avec des « couplets sur l’amour »  entonnés par un mousquetaire ivre, déguisé en moine, pour mieux prêcher aux pensionnaires du couvent les plaisirs de la chair ! Sur un livret très habilement construit et écrit, le jeune Varney compose une musique gaie et pétillante comme le vin de Vouvray qu’on boit en Touraine, lieu de l’action. Le deuxième acte se termine sur un final des plus échevelés dans la veine d’Offenbach. Certains passages sont devenus de véritables « tubes ». Les Mousquetaires sont malheureusement les seuls rescapés de l’abondante production de Louis Varney qui se laissa déborder par le succès.

RÉSUMÉ

Un mousquetaire, Gontran, est follement épris de Marie, la fille du gouverneur de Touraine. Malheureusement, ce père intraitable a décidé de faire prendre le voile à Marie ainsi qu’à sa jeune sœur, Louise. Gontran décide de s’introduire incognito dans le couvent pour enlever sa bien-aimée avec l’aide d’un ami mousquetaire comme lui, Narcisse de Brissac. Après quelques joyeuses péripéties, le père se laissera fléchir et accordera la main de chacune de ses deux filles aux audacieux mousquetaires.

OPTION PRISE POUR LA MISE EN SCENE PAR FRANCOISE VIATOUR ET DANIEL THONNARD

Contrairement au cinéma ou à la télévision, dans le théâtre vivant le spectateur a toujours un rôle. Il n’existe pas de public anonyme. C’est sur l’amplification de cette constatation que la mise en scène va être tracée. L’interaction va agir entre plateau et salle. Suivant la « réception » du spectacle par le public, l’action sera différente d’un soir à l’autre. On parle de rencontre entre acteurs et public. Ce dernier va devenir actif ou du moins actif occasionnel et potentiel. La mise en scène des Mousquetaires au Couvent va jouer sur ce paramètre. Elle est plus intrusive, et le public sera parfois placé au cœur même de l’action. La barrière entre acteur et spectateur s’estompe à la plus grande joie de tous : particularité convenant à merveille au répertoire dit léger. L’Opérette a pour grande mission de divertir, et dans une actualité préoccupante, un peu de légèreté sera la bienvenue. De plus, notons que pour nos élèves, l’opérette est un terrain d’apprentissage redoutable. En effet, les acteurs sont sollicités sans arrêt dans des tempos vaudevillistes controversés: il s’agit de danser, de chanter et de parler. Vous voici donc invités, Mesdames et Messieurs, à être de la partie! Laissez-vous prendre au jeu. Nous vous souhaitons une délicieuse détente en la compagnie de nos 40 étudiants pleins de vie!

DISTRIBUTION

Simone : Virginie Léonard, Mélanie Rihoux, Victoria Frère
Marie de Pontcourlay : Camille Hubert, Florie Emond
Louise de Pontcourlay: Gwendoline Blondeel, Louise Foor, Anne-Sophie Lermyte
La supérieure du couvent des Ursulines: Blandine Coulon, Rita Popescu
Soeur Opportune : Hélène Faux, Imogène Streul, Delphine Jacquemin
Marchandes de fleurs : Julie Phan, Tiffany Delguste
Marchandes de gâteaux : Clotilde Fabry, Cecilia Real
Trois Pensionnaires : Marion Bauwens, Jade Ferrier, Romy Leroy
Narcisse de Brissac, vicomte : Kamil Ben Hsain Lachiri, Christophe Bornet
Gontran de Solanges : Gabriele Bonfanti
L’abbé Bridaine : Emmanuel Junk, Milan Cosnefroy, Xavier Leclercq
Le Gouverneur : Jules Murengesi
Rigobert, mousquetaire du Roi : Pierre Romainville, Gaëtan Waterkeyn
Un bourgeois : Thomas Herts
Pichard, aubergiste: Bruno Vermeylen
Farin : François Hurel
Langlois : Gustave Harmegnies
Chœur : Estelle Delfalque, Evgenia Hermans, Maria Portela, Lucas Larisch, Victoire Homez, Romane Lambert, Manon Mathot.

RÉSERVATION OBLIGATOIRE

Adultes : 15€ – Jeunes (jusque 25 ans) : Gratuit – Seniors (60+) : 10€.
Par Email : reservations@imep.be
Par téléphone : du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 et de 13H00 à 16H30 au 081/736.437.
Inscription confirmée par le paiement sur le compte IMEP BE62 3500 1539 7861 (indiquer en communication le nom et la date du projet). Payement à effectuer minimum 4 jours ouvrables avant la date du projet. Pour tous les projets (avec ou sans réservation), le placement est libre.

Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…

L’ OrgueStudio

L’OrgueStudio, un nouveau projet pour l’enseignement de l’orgue

Un nouvel enseignement de l’orgue a fait son apparition dans le paysage des Hautes Écoles des Arts. En septembre dernier, Guido Jardon, directeur de l’IMEP, a confié à Benoît Mernier, professeur depuis 2002 et à Cindy Castillo, lauréate de l’Institut et du Conservatoire National Supérieur de Paris, la mission d’apporter de nouvelles perspectives aux études supérieures d’orgue dans le but d’atténuer les décalages existants entre l’orgue et le monde artistique actuel et de permettre aux étudiants organistes de trouver leur voie dans ce monde-là une fois leur diplôme obtenu. À nouveau départ, nouveau nom. Les études d’orgue et d’improvisation à l’IMEP ont été rebaptisées OrgueStudio.

Cette nouvelle appellation sous-entend plusieurs significations complémentaires: l’idée d’une pédagogie de la pratique de l’orgue à travers une dimension scénique; l’élaboration de projets menés avec différents partenaires permettant d’élargir l’horizon du monde organistique et de nourrir l’imaginaire des étudiants; une approche conjuguée du répertoire et de la créativité (sous forme écrite et improvisée); une réflexion prospective sur l’orgue, sa réalité, son avenir…

Lire la suite…