Plus d'informations sur le site de l'IMEP pour Marc MARÉCHAL ...

Marc MARÉCHAL

Après des candidatures en sciences médicales à l’UCL, s’inscrit à l’IMEP (Namur) en 1978 afin d’y étudier le clavecin avec Charles Koenig. Dans le cadre de ses études, bénéficie notamment de l’enseignement d’Adrien Moreau (harmonie) de Jos Wuytack (pédagogie musicale), disciple de Carl Orff dont il appréciera l’éclectisme, l’imagination et l’ouverture aux répertoires des musiques de traditions populaires.

Après obtention du diplôme de « Lauréat en Clavecin et Pédagogie Musicale », il s’inscrit au Conservatoire Royal de Bruxelles et y obtient le 1er Prix de musique de chambre (chez Guy Van Waas) et le Diplôme supérieur de clavecin (toujours chez Charles Koenig).

Parallèlement à la pratique de la musique baroque, il collabore ensuite avec l’Académie internationale d’Eté de Wallonie dont il est conseiller artistique de 1988 à 2001 et où il anime jusqu’en 2006 un atelier d’ensemble instrumental « sans partitions ».

Depuis 2001, étudie la cornemuse et les musiques traditionnelles auprès de Jean-Pierre van Hees

Passionné depuis toujours par le rôle social de la musique et par les aspects conviviaux de certaines pratiques musicales, il se consacre depuis plusieurs années à l’étude de l’apprentissage musical dans les traditions orales. Il fonde d’ailleurs en mai 2007 l’association « Les Ateliers De Bouche à Oreille » avec des collègues des académies d’Auderghem et de Jodoigne. Dans le même état d’esprit, il est attaché à promouvoir le concept de manipulation du langage musical en démystifiant la composition et en invitant chacun à oser inventer une « musique pour le quotidien » (productions personnelles en ce sens : chansons, musiques pour le théâtre, œuvres ouvertes, musiques de danse…).

Formateur pour la Communauté Française, de 1995 à 2005 (interprétation de la musique baroque, créativité musicale, musique modale…)

Fondateur et membre des ensembles de musiques traditionnelles « Orient-Express » (1991-1995) et Arcamuse (2007).

Actuellement, et depuis 1985, directeur de l’académie d’Eghezée.

Passionné aussi par le thé, auquel il consacre volontiers des journées d’animation et dont il a fait l’objet central de deux spectacles poético-musicaux : « Le Thé et la Voie du Milieu » (2000) et « Le Goût du Thé » (2006).