• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Retour sur le Symposium Musique et médecine

le 20 décembre 2021 à 09:33

La revue « Belgian Brain Council » dans sa newsletter de novembre/décembre 2021, N°44, publie un article du Docteur Gianni FRANCO suite au Symposium: Musique et médecine organisé à l’IMEP en novembre 2021.

« Dans la mouvance des rapprochements et des échanges synergiques suscitée par le Belgian Brain Council, l’EplC et l’Henallux, j‘ai été particulièrement honoré et enthousiaste de contribuer à ce symposium organisé par l’IMEP (Institut royal supérieur de Musique et de Pédagogie), à Namur. La musique et la symphonie neuronale. La musique engage le cerveau dans sa globalité, les régions auditives, mais aussi les aires motrices et les circuits liés à la récompense impliqués dans les souvenirs et les émotions. Les régions visuelles, quant à elles, associent spontanément des images et des formes, voire des textures et des couleurs, à la musique écoutée. L’exercice de la musique crée de nouveaux neurones (la neurogenèse), mais surtout multiplie les connexions (les synapses) pour optimiser nos performances : c’est la plasticité cérébrale. La musique se révèle capable de transformer notre cerveau et son fonctionnement… souvent pour le meilleur. Entre la partie supérieure du lobe temporale qui permet de traiter les composantes les plus fondamentales de la musique (notes, rythmes, mélodies) et le cortex frontal inférieur qui traite et perçoit les composantes plus complexes de la musique comme sa syntaxe, et aussi les mémoires dédiées à la musique concernant largement les deux hémisphères, le cerveau des musiciens est hyper-connecté. A tout âge, l’apprentissage de la musique a des effets mesurables sur le raisonnement verbal et la mémoire à court terme, la concentration et les performances dans les cours de mathématiques, un vocabulaire plus large, l’apprentissage des langues étrangères, la sociabilisation, …une plus large « intelligence ».

La Musique suscite la synthèse de l’Ocytocine, l’hormone de l’Amour, chez le nourrisson à l’écoute de la berceuse maternelle, et améliore le devenir des patients opérés. Anhédonie musicale, amusie et oreille absolue sont des variantes rares. Et le plaisir musical, allant de la stimulation sensorielle directe au «frisson musical» lié à une satisfaction d’une attente construite, et aussi au plaisir plus raffiné du mélomane, est une source d’harmonie épanouissante.

Les exemples sont nombreux pour nous rappeler la créativité artistique liée au sommeil (par exemple « Yesterday» de Paul Mc Cartney 1965 qui a été créé juste au réveil un matin). Mais quel est l’impact de la Musique sur les maladies du Cerveau ? Les régions concernées par les mémoires de la Musique sont largement répandues sur le Cerveau, ce qui explique leur résistance aux maladies neurodégénératives.

« Laquelle des deux puissances peut élever l’homme aux plus sublimes hauteurs, l’amour ou la musique ?. .. C’est un grand problème. Pourtant il me semble qu’on devrait dire ceci : L’amour ne peut pas donner une idée de la musique, la musique peut en donner une de l’amour… Pourquoi séparer l’un de l’autre ? Ce sont les deux ailes de l’âme ». (Mémoires –Berlioz). Et que serait l’Âme sans le Cerveau ? Qu’en pensez-vous ? »

Ce Symposium organisé par l’IMEP et son responsable de l’unité de recherche posturale, Joseph Quoidbach, n’est pas un fin en soi. Grâce à ce colloque, des ponts de synergie collaboratives ont été créés entre les Arts et les Neurosciences. Dans un avenir proche, en continuité de ce qui a déjà été travaillé, l’IMEP deviendra membre du « Belgian Brain Council » en tant que société scientifique. Les ouvertures d’avenir  s’annoncent multiples, en particulier par des connexions possibles avec les différentes universités et les sociétés scientifiques du pays mais aussi entre les différentes associations nationales de Patients concernées par les maladies du cerveau. A suivre de très près!

Téléchargez la newsletter BBC en cliquant sur ce lien:

BBC Newsletter nov dec 2021

Concert de musique ancienne

24 novembre 2021 à 20H00: Salle de Concert de l’IMEP. Concert de musique ancienne avec la participation d’étudiants et de professeurs de la classe de musique ancienne: Ewald Demeyere, François Fernandez, Ronan Kernoa, Thomas Deprez. Le motet op. 5 de Barbara Strozzi sera également interprété. En effet, avec le soutien des Amis de l’IMEP, l’Institut a fait l’acquisition récente d’un superbe clavecin italien de Jan Boon, d’après Carlo Grimaldi.

Découvrez un avant-goût de cet événement en cliquant sur cette vidéo:

Réservation obligatoire par virement (20€) sur le compte des Amis de l’IMEP:
BE25 7320 3198 4082

(Entrée gratuite pour les étudiants de l’IMEP)



Section Pédagogique de l’IMEP

Se former dans la section pédagogique de l’IMEP c’est…

  • Se former à enseigner et transmettre sa passion de la musique.
  • Acquérir une maîtrise suffisante de sa voix, de son corps et d’un instrument accompagnateur en tant qu’outil du musicien.
  • Faire des recherches et développer un intérêt pour d’autres champs musicaux.
  • Développer des techniques d’apprentissage pour favoriser la pratique musicale, l’ouverture culturelle, la créativité, la maitrise technique, l’intelligence artistique et l’autonomie.
  • Être souvent amené à aller sur le terrain et se retrouver rapidement en situation de stage.
  • Vivre, concevoir et mener des projets musicaux de qualité.
  • Devenir un acteur culturel dans la société.
peda

Lire la suite…