• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Rentrée académique et remise des diplômes – Mini-concert

le 17 septembre 2021 à 20:20

Vendredi 17 septembre 2021 à 20h: Salle de Concert de l’IMEP (Rue Juppin, 28 – 5000 Namur). Les étudiants diplômés seront à l’honneur cette année lors de la rentrée académique.

Vous trouverez ci-joint le lien du salon BBB ou il sera possible d’assister au live de la rentrée académique du 17 septembre à 20H00. Le salon sera ouvert à partit de 19h30.

https://greeligwcf.imep.be/b/cha-wro-jkq-vbb

Retrouvez également le concert en live sur le Facebook de l’IMEP 

Concert de la classe d’écriture

le 18 octobre 2021 à 20:00

Lundi 18 octobre à 20h: Salle de concert de l’IMEP.

Au programme de ce concert: compositions des étudiants de la classe d’écritures approfondies de l’IMEP dans les styles de Buxtehude, Haydn, Mozart, Schubert et Mendelssohn, mais pas que… Avec la collaboration des étudiants des classes d’instruments de l’IMEP.

PROGRAMME

Annabelle DAENEN – An Belinden
(texte de Johann Wolfgang von Goethe)

Bastien GOFFETTE – Quatuor à cordes – mouvement de forme sonate

Annabelle DAENEN – 8 variations sur un thème original pour piano

Arthur DUBRU – Praeludium pour orgue

Annabelle DAENEN – Die schöne Nacht
(texte de Johann Wolfgang von Goethe)

Annabelle DAENEN – Am Bodensee
(texte d’August von Platen-Hallermünde)

Bastien GOFFETTE – Praeludium pour orgue

Joseph HAYDN – Sonate pour piano Hob:XVI:12 (Menuet-Trio)

Joseph HAYDN – Sonate pour piano en Mib Majeur (non répertoriée) (Menuet-Trio)

Pierre RISOPOULOS – Menuet-Trio

Arthur DUBRU – Quatuor à cordes – mouvement de forme sonate

Bastien GOFFETTE – Dies Irae, pour quatuor de clarinettes

NOS ÉTUDIANTS-COMPOSITEURS

Arthur DUBRU (diplômé)
Bastien GOFFETTE (diplômé)
Annabelle DAENEN (MM2)
Pierre RISOPOULOS (MM1)

INTERPRÈTES

Pierre RISOPOULOS (piano – accompagnement)
Leïla ATTIGUI (chant)
Jean-Denis PIETTE (orgue)

Quatuor à cordes :

Jorge Robles Chirino (violon 1)
Souah BahBah (violon 2)
Qi Wei (Alto)
Victor Dôme (Violoncelle)

Quatuor de clarinettes « Les Prises de Becs » :

Arnaud Caucheteur
Vincent Montero
Lorraine Roudbar
Noémie Jonet

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

La Francesina de Sophie Junker

le 9 novembre 2021 à 20:20

Mardi 9 novembre 2021 à 20h. Salle de concert de l’IMEP

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket. 

Sophie Junker, ancienne étudiante de l’IMEP, brosse le portrait musical d’Elisabeth Duparc, l’une des dernières muses de Georg Friedrich Händel et dédicataire de plusieurs oeuvres majeures.

Sophie Junker, soprano. Le Concert de l’Hostel Dieu. Reynier Guerrero, violon. Véronique Bouilloux, violon. André Costa, violon. Sayaka Shinoda, violon. Ulrik G. Larsen, théorbe/guitare. Aurélie Métivier, alto. Aude Walker-Viry, violoncelle. Nicolas Janot, contrebasse. Franck-Emmanuel Comte, clavecin, direction.

Le rossignol de Händel (Pedro-Octavio Diaz, conseiller artistique)

Curieux parcours que celui d’Elisabeth Duparc, née en France, formée en Italie et ayant trouvé la gloire à Londres. La Francesina a été une des dernières muses de Händel alors qu’il abandonnait les fastes de l’opéra italien pour l’élévation spirituelle de l’oratorio. Il compose pour elle des rôles majeurs et principalement des airs « de rossignol ». La plupart de ses contemporains louaient le timbre et l’agilité de sa warbler voice (voix de fauvette). Dans ce programme allant de l’opéra à l’oratorio, la soprano belge Sophie Junker rend hommage à La Francesina et explore la collaboration qui la lia à Händel pendant une décennie. Elle sera la Nuova Francesina qui répondra à la Duparc avec la même énergie dans son fastueux répertoire.

La Francesina, d’après Sophie Junker

La Francesina… « La petite française », âme voyageuse, qu’on devine vive, contrastée, piquante mais profonde… Händel a aimé exploiter son espièglerie autant que voir en elle des incarnations spirituelles. Tantôt fille de la musique, tantôt damoiselle roucoulante, son parcours atypique a été passionnant à aborder (il est vrai qu’on ne sait pas tant d’elle : on lui devine un charme qui va plus loin que les gazouillis coquets, et Händel a su prendre en compte son évolution vocale…). Tant de belles harmonies pour un petit oiseau français, la seule française d’ailleurs, pour laquelle il ait écrit !

Quelle jeune chanteuse d’aujourd’hui ne la trouverait pas attachante, cette femme vive et forte de son époque, qui jeune avait déjà battu tant de chemins, dansait, jouait et chantait avec le même plaisir… et pour ainsi dire jamais dans sa langue maternelle. Sans avoir peut-être le fracassant apanage d’une Cuzzoni ou le timbre capiteux d’une Strada, elle a su garder sa place dans le giron du grand maître. Quoi qu’il en soit, il a été très amusant d’y voir des parallèles avec mes premiers pas. Moi, « petite belge » francophone (souvent prise pour une vraie française, avec mon brin d’insolence et la triste disparition progressive de mon accent du terroir), j’ai adopté Händel dès mon arrivée à Londres, où j’ai poursuivi mes études. Un séjour qui a duré quatre ans, dans les pas d’Élisabeth Duparc. Sans le savoir, j’avais déjà « effleuré » son répertoire, Semele, Iole, ou Romilda.

Une variété passionnante par ailleurs, de couleurs, de styles et de caractères a rendu le choix de répertoire pour ce disque particulièrement ardu. Entre les roueries séductrices de Semele, l’exultation féminine de Deidamia, la noblesse pure d’une Michal ou d’une Iole, les lignes, si admirablement difficiles, de l’Ode to St. Cecilia’s Day… On devine derrière cet éclectisme une sacrée personnalité, et une voix en constante évolution. Qui ne serait pas heureuse de se retrouver dans la peau d’une diva qui passe de la coquetterie à l’élévation divine en un clin d’œil ? N’est-ce point-là le bonheur de notre vocation ? La musique de Händel m’a prise par le cœur et ne m’a jamais quittée – les incursions des baroqueux français sont plus occasionnelles. Sa musique libère l’esprit et la voix, et je reviens sans cesse vers elle pour ne pas perdre de vue le plaisir et la joie naturelle de chanter. Réincarner La Francesina est mon petit hommage.

La Francesina, d’après Franck-Emmanuel Comte

Une des grandes caractéristiques du génie de Händel réside probablement dans son universalité : il excelle dans tous les genres, instrumentaux et vocaux. Fort de son héritage saxon, il réalise à Londres la synthèse des divers styles germaniques, français et italiens pour, en fin de compte, proposer une musique affichant glorieusement son identité britannique ! Concernant ses partitions vocales, outre les 39 opéras qui émaillent les 30 premières années de sa carrière, ses oratorios – sacrés ou profanes – constituent assurément l’autre grand apport à son catalogue. Ils représentent à la fois un tournant et une sorte d’apogée dans sa carrière, tant sur le plan de la chronologie que celui de la qualité de l’écriture. Davantage engagé lors de la première partie de sa carrière dans la composition d’opéras, il privilégie donc, à partir des années 1740, la composition d’oratorios en langue anglaise, à la fois par goût personnel mais aussi par opportunisme et pragmatisme : le succès de ses derniers opéras est mitigé, ce qui fragilise à la fois sa santé et ses finances. De plus, l’arrivée d’une troupe d’opéra concurrente dès les années 1730 divise le public londonien… Ainsi, Deidamia, créé au Lincoln’s Inn Fields Theatre en 1741 avec Élisabeth Duparc dans le rôle-titre, sera son ultime opéra.

Le succès des oratorios illustre également l’évolution des goûts vers un genre plus en phase avec l’air du temps. Le public, marqué par l’émergence d’un sentiment nationaliste présent jusque dans la création artistique et par une certaine moralité plus prégnante dans la société anglaise, se reconnait désormais davantage dans les oratorios de Händel, surtout ceux composés sur des sujets bibliques. Or, il est frappant de constater que la collaboration avec Élisabeth Duparc coïncide exactement avec cette période de transition. La personnalité de cette dernière, plus orientée dans la retenue que celle des prime donne de l’ère précédente, y est très probablement pour quelque chose ! La Francesina devient donc, et ce pour huit années consécutives, la prima donna du compositeur. À partir de 1739 (date de la création de Saul), les oratorios deviennent le principal champ d’expression du compositeur. Tout aussi dramatiques que les opéras, ceux-ci accordent une place plus importante à d’autres aspects de la musique : une orchestration contrastée, des formes d’airs plus variées, qui s’échappent fréquemment du modèle aria da capo, une large utilisation des chœurs…

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Festival de piano

le 17 novembre 2021 à 20:00

Du lundi 15 au mercredi 17 novembre 2021

CONCERTS, RÉCITALS, CONFÉRENCES…

NICOLAS AUBERT
MICHAËL GRAILET
EMMANUEL GRÉGOIRE
PAUL HUVELLE
FABIAN JARDON
ADRIEN LAROCK
ANÉMONE MALHERBE
CAMILLE DE RIJCK

ARTISTES INVITÉS:

OLIVIER DE SPIEGELEIR
PIERRE THOMAS

Salle de Concert de l’IMEP

PROGRAMME

Lundi 15/11

20H00 : Récital-Conférence : De Falla « Nuits dans les Jardins d’Espagne », Présentation : Emmanuel Grégoire. Soliste: Anémone Jardon, accompagnement: Adrien Larock et Fabian Jardon.

Mardi 16/11

9H30 et 11H00: Atelier de facture pianistique par Michaël Grailet
9H30 et 11H00: Conférence « Le piano, un acteur davantage qu’un objet au cinéma». Présentation : Emmanuel Grégoire.
12H30: MIDIMEP Récital de piano avec Nicolas Aubert: Bach: PF si m BWV 892, Beethoven: sonate opus 101, Debussy: étude n°1 « pour les 5 doigts », Ligeti: étude n°16 « Pour Irina », Chopin: Ballade n°4 opus 52
14H00: Atelier sur la composition « Tragic-tango » de Pierre Thomas (Etudiants pianistes B2)
20H00: Récital Beethoven interprété et commenté par Olivier De Spiegeleir. Au programme: Variations sur « Nel cor piu », Bagatelles op. 126, Sonate « La tempête » op. 31 N°2.

Mercredi 17/11

11H00: Conférence « (Une) Histoire des méthodes de piano, de leur apparition jusqu’à nos jours – Une méthode: quel outil pédagogique? » Présentation: Paul Huvelle
13H30: Table d’écoute Musiq’3 présentée par Pierre Solot. Au programme: De Falla « Nuits dans les Jardins d’Espagne ».
17H00: Conférence: « Philippe Boesmans » par Camille De Rijk et Stéphane Ginsburgh (piano)

Vendredi 19/11

9H00: Atelier posturologie par Joseph Quoidbach.

Pour les concerts de 20h > Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Téléchargez l’affiche du Festival 2021 en cliquant sur ce lien:

IMEP_Festival_Piano_2021_affiche

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket. 

Concert de musique ancienne

le 24 novembre 2021 à 20:00

24 novembre 2021 à 20H00: Salle de Concert de l’IMEP. Concert de musique ancienne avec la participation d’étudiants et de professeurs de la classe de musique ancienne: Ewald Demeyere, François Fernandez, Ronan Kernoa, Thomas Deprez. Le motet op. 5 de Barbara Strozzi sera également interprété. En effet, avec le soutien des Amis de l’IMEP, l’Institut a fait l’acquisition récente d’un superbe clavecin italien de Jan Boon, d’après Carlo Grimaldi.

Découvrez un avant-goût de cet événement en cliquant sur cette vidéo:

Réservation obligatoire par virement (20€) sur le compte des Amis de l’IMEP:
BE25 7320 3198 4082

(Entrée gratuite pour les étudiants de l’IMEP)



EVD – European Vocal Department

le 29 novembre 2021 à 20:00

Lundi 22 novembre 2021 à 20h et lundi 29 novembre 2021 à 20h: Salle de concert de l’IMEP.

Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail lors de deux récitals de chant.

Lundi 22 novembre 2021 à 20h: Hélène Faux et Emmanuel Junk. Piano: Marie Datcharry

PROGRAMME

Hélène Faux

Von ewiger Liebe, Vier Gesänge, op. 43, de J. Brahms
Treue Liebe, op. 7, de J. Brahms
Ah scostati…/ Smanie implacabili, Dorabella, Cosi fan Tutte, de W-A. Mozart
Va! Laisse couler mes larmes, Charlotte, Werther, de J. Massenet
Polina’s romance, Queen of Spades, de P. I. Tchaïkovsky
Thy hand, Bélinda/ When I am laid, Dido, Dido and Aeneas, de H. Purcell
Allez, laissez moi seul/ Coeur sans amour, Le Prince, Cendrillon, de J. Massenet
Svegliatevi nel core, Sesto, Giulio Cesare, de G.F. Haendel
Parto!, Sesto, La Clemenza di Tito, de W-A. Mozart
Se Romeo t’uccise un figlio, Romeo, I Capuletti e I Montecchi, de V. Bellini

Emmanuel Junk

Vier ernste gesänge op. 121 (cycle entier) de J. Brahms
Aprite un po quegli occh, récit et aria, extrait de Figaro de W-A. Mozart
Don Quichotte à Dulcinée (cycle entier) de M. Ravel
Mache dich mein Hertze rein, Passion selon saint Matthieu, récit et aria, de J-S Bach
O sancta justitia, Zar und Zimmermann de A. Lortzing
Duo avec Hélène Faux: La Barcarolle des Contes d’Hoffmann de J. Offenbach

Le concert EVD prévu le 29/11/2021 par les étudiantes de l’EVD est remplacé par le concert des trois violonistes de la classe d’Igor Tkatchouk. Même lieu, même heure. Merci pour votre compréhension. Cliquez sur ce lien pour plus d’infos:

https://www.imep.be/fr/?p=11759

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Concert – 3 violonistes

le à 20:00

Le 29/11/2021 à 20h: Salle de Concert de l’IMEP

Ce concert est annulé, en vous remerciant pour votre compréhension

Trois violonistes de la classe d’Igor Tkatchouk se sont distingués au Concours Européen pour Jeunes Solistes (Grand-Duché de Luxembourg): Leonid Anikin : (division nationale) Médaille d’or du concours et Prix Emile Noessen. Théodore Kim : 1e Prix et Prix spécial de la SACEM. André Wintgens : 2e Prix.

Au programme

André Wintgens (JT 13 ans)

J.Williams – Remembrances from Shindler’s List
H.Vieuxtemps – Concerto N°5

Théodore Kim (JT 17 ans)

R.Schumann – Sonate n°1 (1er mvt)
E.Ysaye – Sonate n°3
Waxman – Carmen Fantaisy

Leonid Anikin (B2 20 ans)

N.Paganini – Caprice n°1
W.A.Mozart – Concerto n°4 (1e mvt)
J.S.Bach – Adagio from Sonate n°1
E. Durlet – Sonate « Récits enluminés » (1e et 2e mvt)

Pianiste: Philippe Ivanov

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeunes → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Ensemble de percussion de l’IMEP

le 2 décembre 2021 à 20:20

Jeudi 2 décembre à 20h: Salle de Concert de l’IMEP. Different grooves! La classe de percussion de l’IMEP vous convie à son premier concert de la saison 2021-2022! Peaux, claviers, métaux seront mis à l’honneur autour d’un programme conçu autour du groove. Hypnotiques, intransigeants, subtils ou méditatifs, ces Different grooves invitent au voyage et à la découverte des univers sonores de la percussion d’ensemble.

Au programme: oeuvres de Treuting, Skjelbred, Hildebrandt, Séjourné, Debources/Derennes, Daughtrey.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Classe de violoncelle

le 6 décembre 2021 à 20:00

Lundi 6 décembre à 20h: Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Joachim Eijlander: Toccata for cello de Sulkhan Tsintsadze

Marie Eglantine Paquay: 1ère Suite  pour violoncelle seul de J-S Bach

Louise Delcommune: Sarabande de la 2ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Victor Dôme: 3ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Marie Eglantine Paquay, Victor Dôme, Louise Delcommune: Sarabande de la 6ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Eric Chardon, Joachim Eijlander, Pierre Fontenelle, Myriam Dachy: Requiem de D. Popper

Professeurs et étudiantes et étudiants, Ensemble violoncelles: H. Villa-Lobos

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

« Dites-le avec du Jazz »

le 13 décembre 2021 à 20:00

Lundi 13 décembre à 20h: Salle de Concert de l’IMEP.  Concert swing, blues,  groove et surtout avec plein de surprises ! Par le Big Band des étudiants de l’IMEP sous la baguette de leur professeur Antoine Acquisto

Le Big Band de l’IMEP pourrait s’appeler également le « Pédagogique – Band »  ! La vocation de ce dernier est de permettre à tous les étudiants désireux de plonger dans le monde du jazz d’avoir un terrain de pratique instrumentale et un encadrement optimal. La découverte des différents langages musicaux a toujours été une préoccupation au sein de notre Institut et cette fenêtre ouverte sur le swing et le groove participe à l’éclectisme de la formation de chacun. Antoine Acquisto crée un espace de détente et de liberté musicale au service de la rigueur qu’implique le Jazz. Cette musique offre un riche travail en section, assimilable à la démarche de la musique de chambre,  tout en offrant les performances individuelles et créatrices grâce à l’improvisation… Le programme de cette édition sera un parcours qui nous fera voyager de Duke Ellington à Chick Corea !

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

50 ans de l’IMEP

le 19 décembre 2021 à 17:00

A la suite du Codeco de ce vendredi 3 décembre et de la réunion avec Madame la Ministre Glatigny, le concert de la fête des 50 ans de l’IMEP est reporté à une date ultérieure. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Dimanche 19 décembre à 17h: Théâtre de Namur – Place du Théâtre, 2 – 5000 Namur. Tarif : Gratuit – Réservations obligatoires sur billetterie@theatredenamur.be ou par téléphone au 081/226.026. Au programme : Ouverture de concert en fa dièse mineur op 14B de Maurice Guillaume – Ouverture Royale de Julien Jardon – Fantaisie chorale en do mineur opus 80 de Ludwig van Beethoven.

 

Les histoires à danser d’Edvard Grieg (Jeunes oreilles)

le 22 décembre 2021 à 09:00

IMPORTANT: les représentations scolaires « Les histoires à danser d’Edvard Grieg » du mercredi 22 décembre à 9H00 et 10H30 sont annulées en raison de la fermeture des écoles à partir du 20 décembre. Les concerts de 14H30 et 16H00 sont maintenus. Merci pour votre compréhension.

Les Jeunes Oreilles sont invitées à vivre corporellement des musiques d’Edvard Grieg, tout en plongeant dans un univers poétique de personnages et d’histoires inspirées de ses pièces pour piano. (Salle de Concert de l’IMEP).

Tarif: 5€ (adultes) – 1€ (enfant pour le scolaires) – Gratuit (jeunes → 26 ans tout public).

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Dido and Aeneas d’Henry Purcell

le 27 février 2022 à 16:00

Dido and Aeneas d’Henry Purcell

par les étudiants des classes de chant et de musique ancienne de l’IMEP

Vendredis 18 et 25 février 2022 à 20h – Samedis 19 et 26 février 2022 à 20h – Dimanches 20 et 27 février 2022 à 16h.

Direction musicale: Benoît Giaux
Mise en scène et scénographie: Vincent Dujardin
Dramaturgie: Elise Gäbele

Costumes et scénographie: Patricia Housiaux
Coiffures et maquillages: Florence Hanot et les étudiants de l’Institut Saint-Joseph de Jambes

Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeunes → 26 ans) Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be ou par téléphone : 081/73.64.37.

Dido and Æneas – Note d’intention par Elise GÄBELE, Vincent DUJARDIN & Benoît GIAUX

Opéra baroque en trois actes, Didon et Enée (Dido and Æneas) est à la fois le premier opéra en langue anglaise et le chef-d’œuvre d’Henry Purcell (1659-1695).

Contrairement à la plupart des compositions de Purcell pour la scène, cet opéra ne fut jamais totalement oublié et reste sans doute son œuvre la plus célèbre.

Admirable tant par son efficacité dramatique que par l’intensité des émotions qui y sont représentées, cette partition est d’abord marquée du sceau de l’esthétique baroque.

L’origine du mot baroque vient du portugais barocco et désigne une perle irrégulière, comme le souligne Furetière en 1690, dans son Dictionnaire universel :

« C’est un terme de joaillerie qui ne se dit que de perles qui ne sont pas parfaitement rondes. »

Appliqué à l’écriture (musicale ou théâtrale), ce concept désigne donc un ouvrage de forme irrégulière, échappant aux normes et se caractérisant par la recherche du bizarre, de la métaphore hardie, de l’adjectif insolite, avec un goût pour l’ostentation.

À la direction de ce projet, guidés par cette idée dramaturgique revendiquée et assumée, nous avons gardé en tête un objectif précis : comment, en prenant appui sur ce que l’on peut appeler « une certaine tradition », réussir à fédérer une équipe de jeunes interprètes et l’embarquer avec soi hors des sentiers battus ? Pour « cultiver la surprise », d’abord.

Plus largement encore, comment, en axant la recherche, la mise en chantier puis la création d’un spectacle concret, respecter une tradition anglaise riche de ses références (liées au contexte historique, à « l’écriture-témoignage » d’une époque, etc.) tout en dessinant un espace-temps assurément plus proche du nôtre, aujourd’hui, en 2022.

Avec Purcell (et comme toujours avec les dramaturges de grande importance), l’homme et la femme sont regardés à la loupe et croqués dans ce qu’ils ont à la fois de plus tendre et sympathique, mais aussi de plus stupide, de plus cruel et de plus veule.

Modèle de séduction, d’amour et de douleur, l’histoire de Didon et Enée peut se résumer en quatre verbes : il arrive, ils s’aiment, il repart, elle en meurt.

Prenant appui sur cette formule, Purcell dépeint avec une grande évidence les travers humains ; et il donne à réfléchir à la portée de comportements jouant parfois avec le feu de l’immoralité – on pense par exemple aux personnages des sorcières, figures maléfiques qui font glisser les destins sur une pente très dangereuse.

Et donc, puisque la dramaturgie inhérente à ce genre de scénario est complètement ouverte, reste alors à faire craquer le vernis, pour amener une vérité la plus grande possible sur le devant du théâtre.

À partir d’une belle écoute, d’un grand sens de l’observation et d’une volonté d’être le plus créatif possible, pour chacun, le défi personnel restera de fleurir le jeu par un maximum de possibilités et d’ouvertures ; en affirmant en permanence la force de frappe qui est la sienne en matière d’incarnation.

Bref, c’est d’abord par une mise en évidence de ce que Purcell apporte de connu, de convenu (voire de conventionnel) ou de « classique » en matière de style de jeu et d’imagerie à définir, que nous nous amuserons ensuite à prendre une sérieuse tangente. Pour oser chercher le motif ailleurs que dans le tapis ! Tous ensemble. Sans craindre de mélanger les esthétiques ni gommer les contours « rock n’roll » d’un projet basé sur un réjouissant éclatement des formes (dans le sens baroque du terme, on l’aura compris) ; et en l’espèce, parvenir à rendre le chef-d’œuvre de Purcell proche du spectateur actuel et débusquer dans son théâtre, par des moyens créatifs originaux, ce qu’il contient de surprenant et d’incongru, d’une part, et d’universel et éminemment humain, d’autre part.

Concert de l’harmonie de l’IMEP

le 13 mars 2022 à 17:00

Samedi 12 mars 2022 à 20h et Dimanche 13 mars 2022 à 17h: Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: Par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Direction : Yves Segers – Commandant chef de musique à la Musique Royale des Guides.

EVD – European Vocal Department

le 21 mars 2022 à 20:00

Lundi 21 mars 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail.

« Almakalia et la classe de chant pop chantent Broadway

le 25 mars 2022 à 20:00

Jeudi 24 mars 2022 à 20h et Vendredi 25 mars 2022 à 20h. Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Le choeur de chant pop « Almakalia » vous propose un voyage musical dans l’univers de Broadway. Sous la direction de Nicolas Dorian.

Ein Deutsches Requiem de Johannes Brahms

le 28 mars 2022 à 20:00

Lundi 28 mars 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Le Choeur de Chambre de l’IMEP chante le Requiem de Brahms. Direction : Benoît Giaux

EVD – European Vocal Department

le 25 avril 2022 à 20:00

Lundi 25 avril 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail.

Concert de la classe d’écriture

le 28 avril 2022 à 20:00

Jeudi 28 avril 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Concert symphonique

le 1 mai 2022 à 17:00

Samedi 30 avril 2022 à 20h et Dimanche 1er mai 2022 à 17h: Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Au programme : W.A. Mozart : Symphonie concertante, M. Bruch : Double concerto, M. Moussorgski: Tableaux d’une exposition. Solistes : Violon : George Tudorache. Alto : Ning Shi. Orchestre Symphonique de l’IMEP, Direction: Ayrton Desimpelaere.

Spectacle de créativité (Jeunes oreilles)

le 6 mai 2022 à 10:30

Vendredi 6 mai 2022 à 10h30 et 13h30 – Samedi 7 mai 2022 à 16h et 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Les étudiants de la section pédagogique vous présentent leur spectacle de créativité musicale.

Grand Choeur de l’IMEP

le 9 mai 2022 à 20:00

Lundi 9 mai 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Programme: C. Gounod: Messe de sainte Cécile. Direction: Ayrton Desimpelaere.

Concert Jeunes Talents

le 12 mai 2022 à 20:00

Jeudi 12 mai 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Concert « Les 12 Saisons »

le 16 mai 2022 à 20:00

Lundi 16 mai 2022 à 20h: Salle de concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Première partie : La Camerata interprétera les 4 saisons de Vivaldi. Deuxième partie : Astoria présente les 4 saisons d’Astor Piazzolla ainsi que « Saesons » de Michel Lysight.