• Partenaires

     
    Namur Confluent Culture
     
    WBI
     
    Les amis de l'IMEP
     
    WBI
     
     
     
     

Rentrée académique et remise des diplômes – Mini-concert

le 17 septembre 2021 à 20:20

Vendredi 17 septembre 2021 à 20h: Salle de Concert de l’IMEP (Rue Juppin, 28 – 5000 Namur). Les étudiants diplômés seront à l’honneur cette année lors de la rentrée académique.

Vous trouverez ci-joint le lien du salon BBB ou il sera possible d’assister au live de la rentrée académique du 17 septembre à 20H00. Le salon sera ouvert à partit de 19h30.

https://greeligwcf.imep.be/b/cha-wro-jkq-vbb

Retrouvez également le concert en live sur le Facebook de l’IMEP 

EVD – European Vocal Department

le 29 novembre 2021 à 20:00

Lundi 22 novembre 2021 à 20h et lundi 29 novembre 2021 à 20h: Salle de concert de l’IMEP.

Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail lors de deux récitals de chant.

Lundi 22 novembre 2021 à 20h: Hélène Faux et Emmanuel Junk. Piano: Marie Datcharry

PROGRAMME

Hélène Faux

Von ewiger Liebe, Vier Gesänge, op. 43, de J. Brahms
Treue Liebe, op. 7, de J. Brahms
Ah scostati…/ Smanie implacabili, Dorabella, Cosi fan Tutte, de W-A. Mozart
Va! Laisse couler mes larmes, Charlotte, Werther, de J. Massenet
Polina’s romance, Queen of Spades, de P. I. Tchaïkovsky
Thy hand, Bélinda/ When I am laid, Dido, Dido and Aeneas, de H. Purcell
Allez, laissez moi seul/ Coeur sans amour, Le Prince, Cendrillon, de J. Massenet
Svegliatevi nel core, Sesto, Giulio Cesare, de G.F. Haendel
Parto!, Sesto, La Clemenza di Tito, de W-A. Mozart
Se Romeo t’uccise un figlio, Romeo, I Capuletti e I Montecchi, de V. Bellini

Emmanuel Junk

Vier ernste gesänge op. 121 (cycle entier) de J. Brahms
Aprite un po quegli occh, récit et aria, extrait de Figaro de W-A. Mozart
Don Quichotte à Dulcinée (cycle entier) de M. Ravel
Mache dich mein Hertze rein, Passion selon saint Matthieu, récit et aria, de J-S Bach
O sancta justitia, Zar und Zimmermann de A. Lortzing
Duo avec Hélène Faux: La Barcarolle des Contes d’Hoffmann de J. Offenbach

Le concert EVD prévu le 29/11/2021 par les étudiantes de l’EVD est remplacé par le concert des trois violonistes de la classe d’Igor Tkatchouk. Même lieu, même heure. Merci pour votre compréhension. Cliquez sur ce lien pour plus d’infos:

https://www.imep.be/fr/?p=11759

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30. Les étudiants de l’EVD vous présentent le fruit de leur travail.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Concert – 3 violonistes

le à 20:00

Le 29/11/2021 à 20h: Salle de Concert de l’IMEP

Ce concert est annulé, en vous remerciant pour votre compréhension

Trois violonistes de la classe d’Igor Tkatchouk se sont distingués au Concours Européen pour Jeunes Solistes (Grand-Duché de Luxembourg): Leonid Anikin : (division nationale) Médaille d’or du concours et Prix Emile Noessen. Théodore Kim : 1e Prix et Prix spécial de la SACEM. André Wintgens : 2e Prix.

Au programme

André Wintgens (JT 13 ans)

J.Williams – Remembrances from Shindler’s List
H.Vieuxtemps – Concerto N°5

Théodore Kim (JT 17 ans)

R.Schumann – Sonate n°1 (1er mvt)
E.Ysaye – Sonate n°3
Waxman – Carmen Fantaisy

Leonid Anikin (B2 20 ans)

N.Paganini – Caprice n°1
W.A.Mozart – Concerto n°4 (1e mvt)
J.S.Bach – Adagio from Sonate n°1
E. Durlet – Sonate « Récits enluminés » (1e et 2e mvt)

Pianiste: Philippe Ivanov

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeunes → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Ensemble de percussion de l’IMEP

le 2 décembre 2021 à 20:20

Jeudi 2 décembre à 20h: Salle de Concert de l’IMEP. Different grooves! La classe de percussion de l’IMEP vous convie à son premier concert de la saison 2021-2022! Peaux, claviers, métaux seront mis à l’honneur autour d’un programme conçu autour du groove. Hypnotiques, intransigeants, subtils ou méditatifs, ces Different grooves invitent au voyage et à la découverte des univers sonores de la percussion d’ensemble.

Au programme: oeuvres de Treuting, Skjelbred, Hildebrandt, Séjourné, Debources/Derennes, Daughtrey.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Classe de violoncelle

le 6 décembre 2021 à 20:00

Lundi 6 décembre à 20h: Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeune → 26 ans) – Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be Par téléphone : 081/73.64.37. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h30.

Joachim Eijlander: Toccata for cello de Sulkhan Tsintsadze

Marie Eglantine Paquay: 1ère Suite  pour violoncelle seul de J-S Bach

Louise Delcommune: Sarabande de la 2ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Victor Dôme: 3ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Marie Eglantine Paquay, Victor Dôme, Louise Delcommune: Sarabande de la 6ème Suite pour violoncelle seul de J-S Bach

Eric Chardon, Joachim Eijlander, Pierre Fontenelle, Myriam Dachy: Requiem de D. Popper

Professeurs et étudiantes et étudiants, Ensemble violoncelles: H. Villa-Lobos

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Dido and Aeneas d’Henry Purcell

le 27 février 2022 à 16:00

Dido and Aeneas d’Henry Purcell

par les étudiants des classes de chant et de musique ancienne de l’IMEP

Vendredi 25 février 2022 à 20h reste 20 places
Samedi 26 février 2022 à 20h SOLD OUT
Dimanche 27 février 2022 à 16h SOLD OUT

Direction musicale: Benoît Giaux
Mise en scène et scénographie: Vincent Dujardin
Dramaturgie: Elise Gäbele

Costumes et scénographie: Patricia Housiaux
Coiffures et maquillages: Florence Hanot et les étudiants de l’Institut Saint-Joseph de Jambes

RÔLES

Cast A : 18/02, 20/02 et 26/02
Cast B : 19/02, 25/02 et 27/02

Dido: Marie Magrofuoco (Cast A) Magali de Araujo (Cast B)
Æneas : Jean-Denis Piette (Cast A) Christophe Bornet (Cast B)
Sorceress: Leïla Attigui (Cast A) Marion Verslype (Cast B)
Belinda: Jiacheng Song (Cast A) Zoé Skotnicki (Cast B)
Second Woman: Lune Bourgogne (Cast A) Lauriane Gay-Perret (Cast B)
First Witch: Emmanuelle Thunissen (Cast A) Dunia Brackeniers (Cast B)
Second Witch: Sara Orlando (Cast A) Laura Hers (Cast B)
Spirit: Aya Tanaka (Cast A) Cecilia Real (Cast B)
Sailor: Quentin Byloos (Cast A) Arthur Meunier (Cast B)
H. Purcell: Gustave Harmegnies (Cast A) Gustave Harmegnies (Cast B)

Salle de Concert de l’IMEP. Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – Gratuit (jeunes → 26 ans) Réservations obligatoires: par Email : billetterie@imep.be ou par téléphone : 081/73.64.37.

Dido and Æneas – Note d’intention par Elise GÄBELE, Vincent DUJARDIN & Benoît GIAUX

Opéra baroque en trois actes, Didon et Enée (Dido and Æneas) est à la fois le premier opéra en langue anglaise et le chef-d’œuvre d’Henry Purcell (1659-1695).

Contrairement à la plupart des compositions de Purcell pour la scène, cet opéra ne fut jamais totalement oublié et reste sans doute son œuvre la plus célèbre.

Admirable tant par son efficacité dramatique que par l’intensité des émotions qui y sont représentées, cette partition est d’abord marquée du sceau de l’esthétique baroque.

L’origine du mot baroque vient du portugais barocco et désigne une perle irrégulière, comme le souligne Furetière en 1690, dans son Dictionnaire universel :

« C’est un terme de joaillerie qui ne se dit que de perles qui ne sont pas parfaitement rondes. »

Appliqué à l’écriture (musicale ou théâtrale), ce concept désigne donc un ouvrage de forme irrégulière, échappant aux normes et se caractérisant par la recherche du bizarre, de la métaphore hardie, de l’adjectif insolite, avec un goût pour l’ostentation.

À la direction de ce projet, guidés par cette idée dramaturgique revendiquée et assumée, nous avons gardé en tête un objectif précis : comment, en prenant appui sur ce que l’on peut appeler « une certaine tradition », réussir à fédérer une équipe de jeunes interprètes et l’embarquer avec soi hors des sentiers battus ? Pour « cultiver la surprise », d’abord.

Plus largement encore, comment, en axant la recherche, la mise en chantier puis la création d’un spectacle concret, respecter une tradition anglaise riche de ses références (liées au contexte historique, à « l’écriture-témoignage » d’une époque, etc.) tout en dessinant un espace-temps assurément plus proche du nôtre, aujourd’hui, en 2022.

Avec Purcell (et comme toujours avec les dramaturges de grande importance), l’homme et la femme sont regardés à la loupe et croqués dans ce qu’ils ont à la fois de plus tendre et sympathique, mais aussi de plus stupide, de plus cruel et de plus veule.

Modèle de séduction, d’amour et de douleur, l’histoire de Didon et Enée peut se résumer en quatre verbes : il arrive, ils s’aiment, il repart, elle en meurt.

Prenant appui sur cette formule, Purcell dépeint avec une grande évidence les travers humains ; et il donne à réfléchir à la portée de comportements jouant parfois avec le feu de l’immoralité – on pense par exemple aux personnages des sorcières, figures maléfiques qui font glisser les destins sur une pente très dangereuse.

Et donc, puisque la dramaturgie inhérente à ce genre de scénario est complètement ouverte, reste alors à faire craquer le vernis, pour amener une vérité la plus grande possible sur le devant du théâtre.

À partir d’une belle écoute, d’un grand sens de l’observation et d’une volonté d’être le plus créatif possible, pour chacun, le défi personnel restera de fleurir le jeu par un maximum de possibilités et d’ouvertures ; en affirmant en permanence la force de frappe qui est la sienne en matière d’incarnation.

Bref, c’est d’abord par une mise en évidence de ce que Purcell apporte de connu, de convenu (voire de conventionnel) ou de « classique » en matière de style de jeu et d’imagerie à définir, que nous nous amuserons ensuite à prendre une sérieuse tangente. Pour oser chercher le motif ailleurs que dans le tapis ! Tous ensemble. Sans craindre de mélanger les esthétiques ni gommer les contours « rock n’roll » d’un projet basé sur un réjouissant éclatement des formes (dans le sens baroque du terme, on l’aura compris) ; et en l’espèce, parvenir à rendre le chef-d’œuvre de Purcell proche du spectateur actuel et débusquer dans son théâtre, par des moyens créatifs originaux, ce qu’il contient de surprenant et d’incongru, d’une part, et d’universel et éminemment humain, d’autre part.

IMPORTANT: toutes les activités liées aux évènements de l’IMEP donnent lieu à la présentation du Covid Safe Ticket.

Rentrée académique 2022-2023

le 16 septembre 2022 à 20:00

RENTREE ACADEMIQUE 2022-2023

Vendredi 16 septembre 2022

Concert et remise des diplômes à 16H00

Concert « solo » à 20H00

Salle de Concert de l’IMEP
Rue Juppin, 28 – 5000 Namur

Réservations obligatoires: par mail: billetterie@imep.be
ou par téléphone du lundi au vendredi de 8H30 à 16H (14H le vendredi) au 081 736 437

À Fleur de Mau

le 19 septembre 2022 à 20:00

Lundi 19 septembre 2022 à 20H00

Une artiste, une voix unique, des chansons qui restent malgré son départ… Et puis… Trois amies réunies par le chœur, la vie et l’amour de Maurane et de ses œuvres. Trois voix, en solo, en duo ou en trio, accompagnées au piano mais toujours sur ses mélodies.

Arianne Plangar

Contaminée par le virus de la musique depuis son premier piano, à 9 ans, elle a toujours su qu’elle en ferait son métier. Chanter et faire chanter sont ses deux plus grandes passions. Ses goûts musicaux passent de Goldman à Piazzola, de Debussy à Lady Gaga, en passant par Brahms, Duteil, Sting ou Nougaro, et bien évidemment Maurane dont la voix la bouleverse tant. « Ce n’est pas tant le chant qui est sacré mais les liens qu’il crée entre les Etres »

Emilie Van Laethem

Son sens du spectacle a animé de nombreuses réunions de famille, des heures de cours trop monotones, des soirées entre amis,… Son sens de l’humour est son arme favorite en toute situation… Et puis sa voix… chanter, toujours chanter…avec les autres, pour les autres, en c(h)oeur, en solo,… faire chanter les autres aussi, beaucoup!

Florence Huby

Depuis toujours, sa voix sort toute seule, un peu tout le temps, parfois sans même s‘en rendre compte, en groupe, en choeur ou de façon complètement impromptue… C’est viscéral! Ses harmonies « choralisent » les chansons qu’elle aime… Sa tête fourmille tellement qu’elle en oublie parfois (souvent?) le fil des choses à faire…et à vivre! Elle aime, s’emballe, s’enthousiasme pour l’humain et la musique… Et Maurane…

Hervé Noirot, piano

Confié précocement aux mains et au savoir de grands maîtres du piano classique et du piano jazz, son talent a rapidement émergé… Ses doigts agiles accompagnent actuellement des étoiles du show bizz français… Il partage son savoir aux étudiants qui viennent se former à ses côtés… La force tranquille…

Salle de concert de l’IMEP

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors) – Gratuit (jeunes -26 ans) – Réservations obligatoires
(billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h.

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

La viole d’amour (Concert)

le 3 octobre 2022 à 20:00

LA VIOLE D’AMOUR
CONCERT

Lundi 03 octobre 2022 à 20H00

Pierre-Henri Xuereb et un ensemble à cordes d’étudiants de l’IMEP.
Au programme: Ockeghem-Maderna, Biber, Louvier, Benda, Casadesus, Stamitz, Vivaldi…

6 ou 7 cordes sur lesquelles l’archet passe; autant de cordes sympathiques qui résonnent en passant à travers le chevalet. Si Stradivarius et Guarnerius, Jean Sébastien Bach et Vivaldi, Janacek et Hindemith se sont interessés à l’instrument, le moment semble venu pour que l’instrument revienne sur le devant de la scène. Le solo des « Huguenots » de Meyerbeer vient d’être entendu a La Monnaie. Les intégrales Janacek se font désormais avec viole d’amour; l’instrument permets un « cross over » entre musiques traditionnelles et « sérieuses », permets d’aborder avec autant de bonheur les musiques médiévales ,baroques et celles plus proches de nous.

La viole d’amour s’épanouit aujourd’hui aussi dans l’improvisation et à travers les très  diverses musiques contemporaines et musiques « du monde ». Les possibilités de l’instrument sont très riches. La Belgique a connu aux 19ème et 20ème siècle des joueurs de viole d’amour renommés et nous sommes heureux de regarder vers le futur car de nombreux jeunes instrumentistes s’intéressent à l’instrument. Le MIM à Bruxelles possède une des plus belles collection au monde de violes d’amour

Les luthiers en construisent de plus en plus. Une première mondiale pour 2 violes d’amour solistes, d’un grand compositeur vivant Alain LOUVIER est donnée ce 3 octobre. Les conférences de Anne-Emmanuelle CEULEMANS (à 15H00), d’Alain LOUVIER (à 18H00) et  du Luthier Michiel de HOOG (à 19H00) nous permettront de rentrer dans l’univers fascinant de cet instrument aux origines multiples et  très anciennes. Le concert de 20H00 nous permettra de passer de OCKEGHEM à VIVALDI, de H.BIBER  à Alain LOUVIER, de BENDA à CASADESUS… Pierre-Henri XUEREB sera entouré d’étudiants de l’IMEP (quatuor à cordes et clavecin) ainsi que d’étudiants de viole d’amour de l’IMEP.

Venez découvrir de nouveaux horizons musicaux!

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors) – Gratuit (jeunes -26 ans) – Réservations obligatoires
(billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h.

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Salle de Concert et Grande salle du B3 de lʼIMEP

Nous vous racontons Satie: concert commenté et illustré

le 7 octobre 2022 à 20:00

Vendredi 07 octobre 2022 à 20H00

Jacqueline Lecarte, Elise Gäbele, Michel Lambert, Lucas Debources, Emmanuel Grégoire et Fabian Jardon interpréteront des œuvres de Satie dont « Sports et divertissements » ainsi que « Parade ».

« Sports et Divertissements » est un cycle de vingt et une pièces brèves pour piano d’Eric Satie. Composé entre mars et mai 1914 , l’ouvrage associe musique et dessins de Charles Martin selon les mots de l’auteur: « cette publication est constituée de deux éléments artistiques : dessin et musique. La partie dessin est figurée par des traits, des traits d’esprit, la partie musique par des points, des points noirs ». Quelques commentaires poétiques ou ironiques du compositeur complètent l’ensemble. Parmi les loisirs représentés dans ce cycle, vous retrouverez notamment le tennis, la chasse, le tango, les courses contenant une parodie sur la Marseillaise, le pique-nique, le carnaval, ou même encore le flirt…

L’ASBL « Musique et Vie » a été fondée en 2006 afin d’organiser et promouvoir des actions culturelles, de développer des projets musicaux spécifiques et d’encourager les initiatives d’artistes musiciens. Elle soutient concrètement et de façon organisationnelle l’IMEP et est particulièrement active dans l’organisation de stages musicaux.

Salle de concert de l’IMEP

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors) – Gratuit (jeunes -26 ans) – Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h.

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Concert de clôture du festival IMEPercussion

le 14 octobre 2022 à 20:00

Vendredi 14 octobre 2022 à 20H00

Pour sa 5ème édition, l’ImePercussion vous convie à son concert de clôture en présence de leur invitée, Tatiana Koleva, marimbiste et percussionniste de renommée internationale. Venez découvrir le fruit de son travail avec nos étudiants autour d’un programme haut en couleurs!

Oeuvres de:
Ivan Trevino, John Cage, Terry Riley, Minoru Miki, Ludwig Albert…

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans) Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Salle de concert de l’IMEP

C’est beau!

le 22 octobre 2022 à 20:00

Les étudiants de la section pédagogique présentent leur nouvelle création:

C’est beau!

Vendredi 21 octobre 2022
10H30 et 13H20 (scolaires)

Samedi 22 octobre 2022
15H00 et 20H00

Entre les deux représentations, de 16h30 à 19h, le public est cordialement invité à venir fêter l’automne et le 1e anniversaire de la yourte pédagogique dans le jardin de l’IMEP. En effet, depuis septembre 2021, la section pédagogique bénéficie d’un local insolite, chaleureux et très bien équipé, pour une formation de qualité des futurs professionnels de l’éducation musicale. Diverses animations seront proposées par les étudiants et les professeurs. Une petite restauration est également prévue.

Présentation du spectacle « C’est beau ! » par Vincent Dujardin, metteur en scène

C’est beau !

Lorsque la beauté – d’un paysage, d’une mélodie, d’un tableau, d’un visage… – nous saisit, nous reconnaissons la sensation unique qu’elle nous procure mais nous n’en mesurons pas forcément son importance.

En prenant appui sur l’ouvrage (mais pas que !) du philosophe et essayiste Charles Pépin – Quand la beauté nous sauve –, les étudiants de la section pédagogique ont construit un objet artistique (musical et théâtral) articulé autour dudit concept de beauté.

Si la question de la définition du « beau » est vaste et subtile, la réflexion qu’elle peut susciter l’est tout autant et ouvre le champ des possibles. Bien sûr, Charles Pépin n’est pas le seul écrivain à construire sa pensée en regard de cette donnée si subjective. Stendhal, qui se souviendra de la puissance de cette idée, affirme par exemple que la beauté est la promesse du bonheur; dans Cinq méditations sur la beauté, l’académicien François Cheng écrit encore que chaque expérience de beauté rappelle un paradis perdu et appelle un paradis promis.

Le plaisir que la beauté nous donne n’est jamais superficiel : elle nous aide à mieux nous connaître, à oser être ce que nous sommes, à accueillir le mystère de l’existence.

Après un exercice axé sur une exploration réflexive commune, quatre « familles » ou « piliers de base » sont apparus pour aider à mettre le feu aux poudres, placer le cadre et développer la production créative.

En effet, des ensembles d’images, de sons et de mots induisant de manière très ouverte les notions de mystère, de liberté, d’introspection et de temporalité éphémère ont été mis en évidence par cette première approche de la question.

Mais… que produire ? Comment élaborer un signifiant concret et palpable à partir de rudiments relevant de manière évidente du domaine de l’abstraction ?
Tout en étudiant collectivement les parties chorales et musicales qui jalonnent la trame générale du projet, par petits groupes, les étudiants ont donc laissé parler leur imaginaire en matière de contenu verbal et corporel à fournir.

Par le biais d’éléments bien présents dans la réalité tangible de notre monde moderne, chaque groupe a surtout cherché à échafauder divers moments narratifs gonflés d’une théâtralité la plus consistante possible; avec l’objectif évident, une fois assemblés à la suite l’un de l’autre, de les partager avec le public.

Et ce qui devait arriver, arriva : c’est beau !

Bref, rendez-vous est pris. Pour apprécier la suite d’un travail de création original et vibrer aux échos d’un spectacle global, ponctué de moments colorés à la fois de fantaisie, de finesse et de sensibilité.

Pour comprendre aussi que la beauté est plus qu’un spectacle : elle nous aide à vivre plus intensément.

Salle de concert de l’IMEP, rue Juppin 28 à Salzinnes
Tarif : 1€/enfant – 5€/adulte
Réservation souhaitée : billetterie@imep.be ou par téléphone : 081 73 64 37.

EVD – European Vocal Department (3 Concerts)

le 31 octobre 2022 à 20:00

Lundi 31 octobre 2022 à 20H00 – Ce concert est annulé, nous vous remercions pour votre compréhension. 

Anne-Sophie Lermyte et Julie Prayez, toutes deux étudiantes de l’EVD (European Vocal Department) vous convient à un récital de chant qui vous entraînera à la découverte d’airs d’opéra mais également des lieder d’époques et de compositeurs très variés.

– Nacht (Sieben frühe Lieder), Berg (Anne-Sophie Lermyte)
– Die Nachtigal (Sieben frühe Lieder), Berg (Anne-Sophie Lermyte)

– Als die alte Mutter, Dvorak (Julie Prayez)
– Non t’accostare all’urna, Verdi (Julie Prayez)

– Mon père, il n’est pas… (Blanche) ; Les Dialogues des Carmélites, Poulenc (Anne-Sophie Lermyte)
– What a curse for a woman (Laetitia) ; The old maid and the thief, Menotti (Anne-Sophie Lermyte)

– O Numi eterni… Già superbo del mio affanno, Lucretia, Handel (Julie Prayez)
– Dopo l’oscuro nembo, Bellini (Julie Prayez)

– Spring Waters (opus 14 n11), Rachmaninov (Anne-Sophie Lermyte)
– Quando m’en vo (Musetta) ; La Bohème, Puccini (Anne-Sophie Lermyte)

– Mesícku na nebi hlubokém (Song to the Moon), Rusalka, Dvorak (Julie Prayez)
– Solveig’s Song, Peer Gynt, Edvard Grieg (Julie Prayez)

Salle de concert de l’IMEPGratuitRéservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Concert symphonique : hommage à César Franck

le 12 novembre 2022 à 20:00

Samedi 12 novembre à 20H00
Lieu: Grand Manège, « Namur Concert Hall »

Au programme:
Variations symphoniques, Symphonie en ré mineur

Orchestre Symphonique de l’IMEP sous la direction de Cyril Englebert
Piano: Jean-Baptiste Fonlupt

Variations symphoniques pour piano et orchestre (FWV 46) de César Franck

Les Variations symphoniques pour piano et orchestre ont été composées en 1885 et sont souvent qualifiées comme l’une de ses œuvres les plus achevées. Nous y trouvons un superbe mélange du piano et de l’orchestre. En effet, comme d’autres compositeurs de la fin du XIXème siècle, Franck cherchait à renouveler le genre concertant en composant l’année précédente Les Djinns d’après le poème de Victor Hugo. Les Variations se composent de trois mouvements: 1 Poco allegro, 2 Allegretto quasi andante, 3 Allegro non troppo. Le dernier mouvement est de forme sonate. Dans L’Œuvre pianistique de César Franck (1910), Alfred Cortot, élève du dédicataire Louis Diémer, met en évidence la structure, constituée de « trois états poétiques différents dont la succession assure le développement du plan d’ensemble ». Il les détaille en ces termes : « Chacun d’eux représente un groupe de variations de caractère distinct et qui se peut aisément délimiter. Le premier, de sentiment nettement pathétique, nous conduit sous forme d’introduction, jusqu’à l’exposition complète du thème par le piano, c’est-à-dire jusqu’à l’Allegretto quasi andante. Le second, véritable noyau musical des variations proprement dites, s’étend de là jusqu’au finale, évoluant parmi les plus éloquentes modalités expressives, passant de la sérénité attendrie à la contemplation religieuse après avoir momentanément touché à l’enthousiasme. Le troisième comprend le finale dont nous venons de dire l’accent de joie convaincante et définitive. ». Le final nous découvre un Franck tout à fait inattendu, primesautier, bien loin des clichés auréolés qui le nimbe encore…

Symphonie en ré mineur (FWV 48) de César Franck

La Symphonie en ré mineur est sans aucun doute l’œuvre orchestrale la plus connue du compositeur. Il s’agit d’ailleurs de son unique symphonie composée entre 1886 et 1888 et cela au soir de sa vie (1822-1890). La création eu lieu au Conservatoire de Paris le 17 février 1889 sous la direction de Jules Garcin, elle est dédiée à son élève Henri Duparc. La partition fut d’ailleurs médiocrement accueillie lors de sa création. Trois mouvements composent la symphonie: 1 Lento; Allegro ma non troppo – 2 Allegretto – 3 Finale Allegro non troppo. Il faut attendre le 19 novembre 1893, aux Concerts Lamoureux, pour que l’œuvre s’impose enfin. Peut-être l’originalité de la forme et le ton un peu austère et sombre avaient-ils au départ dérouté les auditeurs… « C’est une symphonie classique, affirme Franck, au début du premier mouvement se trouve une reprise, comme on en faisait autrefois pour affirmer mieux les thèmes ; mais elle est dans un autre ton. Ensuite viennent un Andante et un Scherzo, liés l’un à l’autre. Je les avais voulus de telle sorte que chaque temps de l’Andante égalant une mesure du Scherzo, celui-ci put, après développement complet des deux morceaux, se superposer au premier. J’ai réussi mon problème. Le Finale, ainsi que dans la IXe [Symphonie de Beethoven], rappelle tous les thèmes ; mais ils n’apparaissent pas comme des citations, j’en fais quelque chose, ils jouent le rôle d’éléments nouveaux. » Franck accorde à coup sûr une place de choix au lyrisme, il nous offre des mélodies enfiévrées, une orchestration par strates qui nous rappelle étrangement les registrations de l’orgue! Écoutons avec attention le début de deuxième mouvement avec son solo de cor anglais, ne sommes-nous pas tout d’un coup transportés à son orgue de Sainte-Clotilde, qu’il a inauguré en 1859, émerveillés par une improvisation du « Pater seraphicus »? La Symphonie en ré mineur adopte le principe cyclique si cher à Franck, fil d’Ariane d’une trajectoire dramatique et spirituelle qui mène de l’ombre vers la lumière, de l’erratique Lento initial jusqu’à l’apothéose finale. (Louis-Jean Goblet)

Jean-Baptiste Fonlupt

Récemment invité de prestigieux orchestres, tels que l’Orchestre du Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev, ou l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine sous la direction de Paul Daniel, le pianiste Jean-Baptiste Fonlupt a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto et à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin dans la classe de Michael Endres. Il a également reçu l’enseignement de Georges Pludermacher, de Yonty Solomon au Royal College of Music de Londres et d’Elisso Virssaladze au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou. Il se produit régulièrement dans de grands festivals en France et dans de nombreux pays comme l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, les Etats-Unis, ou la Corée-du-Sud. Les grandes salles de concert comme le Théâtre des Champs-Elysées, l’Auditorium de Bordeaux, le Beijing Forbidden City Concert Hall, le Salamanca Hall au Japon, et le Simon Bolivar Concert Hall à Caracas l’ont accueilli. Sa discographie va des sonates de Carl Philipp Emanuel Bach aux pièces rares de Franz Liszt, auxquels s’ajoutent des enregistrements consacrés à Frédéric Chopin, Robert Schumann, et dernièrement aux Ballets d’Igor Stravinsky, Sergueï Prokofiev et Maurice Ravel chez le label La Dolce Volta. Ses disques obtiennent les récompenses les plus élogieuses dans des magazines tels que Diapason, Classica ou Gramophone. Passionné par la transmission, il enseigne actuellement à l’IMEP de Namur et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison (France).

Cyril Englebert

Jeune chef Belge, Cyril Englebert effectue ses études musicales au Conservatoire de Liège où il obtient une licence de direction d’orchestre ainsi qu’un master en piano. Parallèlement, il participe à plusieurs concours internationaux et travaille avec des chefs de renom tels que Yuri Simonov, Sir Neville Marriner, Patrick Davin, Ronald Zollman, Pierre Bartholomée, Georges-Elie Octors… 
Il a également été directeur musical et artistique de l’orchestre Jean-Noël Hamal pendant 6 saisons ainsi que de deux chœurs de la région liégeoise. Repéré par Stefano Mazzonis di Pralafera en 2010, il l’engage comme assistant à la direction musicale en novembre 2010 à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. S’en suivront plusieurs engagements à la tête de la phalange liégeoise afin d’assurer la direction musicale de plusieurs spectacles salués par la critique (Offenbach/Belle Hélène, Puccini/Tosca, Auber/Manon Lescaut, Offenbach/Orphée aux enfers,…) Passionné également par la musique symphonique, il est aussi régulièrement invité par le Hulencourt Soloist Chamber Orchestra et L’Orchestre Royal Philharmonique de Liège.
  Très amateur du travail chorégraphique, il dirige son premier ballet, Indicible Beethoven en collaboration avec l’Orchestre de chambre du Luxembourg.  Cyril Englebert a également la charge de l’enseignement de la direction de chœur à l’Institut royal supérieur de musique et de pédagogie de Namur (IMEP) ainsi qu’au Conservatoire Royale de Liège.

Tarifs: Adulte parterre: 35€ Adulte balcon: 30€ – Étudiant/jeune -18ans – 20€
Réservations: billetterie du Grand Manège, via le site,
https://shop.utick.be/?module=CATALOGUE&pos=NCH
ou bien par mail: info@grandmanege.be ou encore par téléphone (081 24 70 60 du mardi au vendredi de 12H30 à 15H30).

Organisé par le Rotary Namur-Confluent.

Concert de la classe d’écriture

le 14 novembre 2022 à 20:00

Lundi 14 novembre 2022 à 20H00

Compositions des étudiants de la classe d’écritures approfondies de l’IMEP

Oeuvres de Frédérique Arnotte, Tingting Du, Pierre Risopoulos, Toma Verly
dans les styles de Beethoven, Schubert et Mendelssohn, des compositions originales en création mondiale.

Avec la collaboration des étudiants des classes d’instruments de l’IMEP

PROGRAMME

ARNOTTE Frédérique : 6 Variations pour piano dans le style de Beethoven – piano : Pierre Risopoulos

RISOPOULOS Pierre : Quintette « Hommage à Clara Wieck-Schumann » – violon I : Augustin Marc, violon II : Apolline Mazières, alto : Mykhailo Bozhenko, violoncelle : Ariadna Belsaduch, contrebasse : Émile van der Stichelen Rogier

DU Tingting : 6 Variations pour piano dans le style de Beethoven – piano : Pierre Risopoulos

RISOPOULOS Pierre : Der Neugierige – chant : Jean-Denis Piette, piano : Pierre Risopoulos

SCHUBERT Franz : Der Neugierige – chant : Jean-Denis Piette, piano : Pierre Risopoulos

VERLY Toma : Capra cu 3 iezi (La chèvre et ses trois chevreaux) – flûte : Xinyi Shen, tuba : Simon Renard, violon : Raphaël Grandpierre, alto : Fangyan Kong, violoncelle : Jean-Philippe Feiss, percussions : Lucas Bovy, Alex Quitin, récitant : Romain Corbisier, direction : Thimothée Grandjean

RISOPOULOS Pierre : Mouvement de forme sonate pour quatuor à cordes, dans le style de Mendelssohn – violon I : Augustin Marc, violon II : Apolline Mazières, alto : Mykhailo Bozhenko, violoncelle : Ariadna Belsaduch

Salle de concert de l’IMEP

GratuitRéservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

L’émission Table d’écoute de Musiq3 à l’IMEP

le 23 novembre 2022 à 13:30

Dans le cadre du Festival de piano et autres claviers, l’émission Table d’écoute de Musiq3 sera enregistrée à l’IMEP le 23/11/22 de 13H30 à 15H00.

César Franck avec Pierre Solot

Salle de concert – Entrée gratuite – Réservation obligatoire billetterie@imep.be ou 081 73 64 37

Pour garantir le bon déroulement de l’émission, les portes seront fermées à 13h25. Merci pour votre compréhension. 

Concert Bach – Mendelssohn

le 25 novembre 2022 à 20:00

CONCERT

Vendredi 25 novembre 2022 à 20H00
Salle de concert de l’IMEP

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Vahan Mardirossian, direction
Gile Bae, piano

Programme :

Jean-Sébastien Bach

Concerto pour piano n°1 en ré mineur, BWV 1052
Concerto pour piano n°5 en fa mineur, BWV 1056

PAUSE

Concerto pour piano n° 3 en ré majeur, BWV 1054

Félix Mendelssohn-Bartholdy

Symphonie pour cordes n°7

L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

En 1958, Lola Bobesco crée l’ensemble « Les Solistes de Bruxelles », nommé successivement « Ensemble d’archets Eugène Ysaÿe » et « Orchestre Royal de Chambre de Wallonie » (ORCW). À la suite des derniers Directeurs musicaux, Augustin Dumay (2003–2013) et Frank Braley (2014-2019), Vahan Mardirossian a pris la baguette pour continuer le travail d’excellence. L’ORCW a régulièrement collaboré avec les plus grands artistes, sur les scènes internationales les plus importantes ainsi qu’à Mons, Capitale culturelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Capitale européenne de la culture 2015, sa ville de résidence depuis plus d’un demi-siècle.

Vahan Mardirossian, chef d’orchestre

Après avoir passé 9 ans à la tête de l’Orchestre de Caen (2010-2019), Vahan Mardirossian est nommé Chef Principal du City Chamber Orchestra of Hongkong (CCOHK) en septembre 2019 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (ORCW) à partir de janvier 2020. Il est également Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA) depuis 2011. Pianiste reconnu internationalement et chef d’orchestre, Vahan Mardirossian combine depuis plusieurs années ses deux passions en dirigeant les concertos du clavier (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…). En tant que soliste, il s’est produit sous la direction de grands chefs tels que Kurt Masur, Paavo Järvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith… et a enregistré plusieurs disques consacrés à Schubert, Brahms, Bach, Händel, Beethoven, Tanguy, Mulsant… Son vaste répertoire s’étend des chefs-d’œuvre baroques aux œuvres contemporaines (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Hersant, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy…).

Gile Bae, piano

Gile Bae, néerlandaise, est née en 1994 et a fait ses débuts à l’âge de cinq ans en Corée du Sud avec le Concerto en do majeur de Haydn. À l’âge de six ans, elle s’inscrit au Conservatoire Royal de La Haye, dans la classe de Marlies van Gent, elle joue avec divers orchestres en Angleterre, Autriche, Allemagne, Hollande, Suisse, Espagne, Portugal, Belgique et Italie, elle participe à des programmes de radio et de télévision, et elle remporte le premier prix des concours internationaux de piano « Steinway & Sons » en Hollande, « EPTA » en Belgique et « Maria Campina » au Portugal. D’autres premiers prix suivirent avec le « Princess Christina » et le « Stichting Jong Muziektalent Competition » aux Pays-Bas. À quinze ans, elle remporte le premier prix dans la catégorie supérieure du concours « International Steinway & Sons Piano Competition » et est choisie pour représenter la Hollande au « International Steinway & Sons Festival », avec un concert à la Laeiszhalle à Hambourg. En 2014, elle interprète le Concerto en ré majeur de Haydn, dirigé par Vladimir Ashkenazy, pour le 25e anniversaire de l’International Piano Academy d’Imola, où elle est diplômée en 2019 de la classe de Franco Scala. Elle vient de terminer l’enregistrement de l’intégrale des Concerts de piano de Bach avec les Archi de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, qui sortira également en DVD.

Les concertos de Jean-Sébastien Bach

Les concertos « pour clavier » de Jean-Sébastien Bach, car le piano à l’époque n’est qu’un rêve à l’horizon et que Bach, grand horloger de la musique, a conçu là des partitions idéales qu’il n’a pas écrites pour un instrument précis. Nombre de ces concertos sont des transcriptions et adaptations de concertos antérieurs pour d’autres instruments, notamment le violon ; ils montrent aussi la connaissance qu’avait Bach des différents styles de son temps, notamment le style italien. « L’enjeu philosophique de ces concertos, pour Bach, est d’inspirer et d’enseigner. Il semble tenir à faire comprendre aux auditeurs qu’il s’est lui-même tenu sur les épaules de géants pour composer et encourage ainsi ses collègues à faire de même. ‘J’ai dû être studieux. Quiconque sera aussi studieux que moi connaîtra le même succès’ (Christophe Dilys) ».

Mendelssohn, fan inconditionnel de Bach!

Jean-Sébastien Bach a été intensément admiré de son vivant. Organiste de génie, improvisateur hors-pair, compositeur prolifique dont les œuvres sont aujourd’hui encore source d’inspiration pour les musiciens de tout style, est pourtant tombé dans l’oubli pendant plus de 100 ans. Si Mozart et Beethoven furent admiratifs de ses partitions, il fallut attendre le début du 19ème siècle pour qu’un jeune musicien, Félix Mendelssohn (1809 – 1847), découvre son œuvre et la mette en lumière, rendant sa juste place à ce génie universel. En 1829, le jeune Mendelssohn redécouvre, arrange et dirige à Berlin la Passion selon saint Matthieu. N’oublions pas que l’œuvre est rejouée après un silence de près de cent ans! En effet, si Mendelssohn a été influencé par Jean-Sébastien Bach, c’est parce qu’il a pu avoir un accès relativement large à son oeuvre. Saviez-vous qu’il existe entre eux une sorte de filiation à la fois musicale et spirituelle? Sa grande tante, Sarah Levy, avait été élève de Wilhelm Friedemann Bach (fils aîné de Jean-Sébastien) et avait aidé la veuve de Carl Philipp Emanuel Bach, le deuxième fils de Bach. Surdoué, Mendelssohn composa toutes ses symphonies pour cordes de 1821 à 1823, alors âgé de 12 à 14 ans. Vahan Mardirossian nous propose la poursuite de leur (re)découverte…

Festival Piano et autres claviers

le à 20:00

Mardi 22, mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25 novembre 2022

Avis important Pour des questions d’organisation, nous vous conseillons d’employer l’adresse mail pour vos réservations.
Merci pour votre compréhension.

Lundi 21 novembre 2022 (Journée de posturologie du piano)

9H30 – 17H30: Posturologie du piano (Salle de concert) Jean Saulnier et Joseph Quoidbach
20H00: Audition commentée « Musica ricercata de G. Ligeti) (Salle de concert) Emmanuel Grégoire et Quentin Zwijsen

Mardi 22 novembre 2022 (Journée orgue)

9H30 – 12H00: Ateliers masterclass (Séminaire N-D) Cindy Castillo, Hampus Lindwall, Jean-Baptiste Monnot
12H30 – 13H30: MIDIMEP: récital d’orgue (Séminaire N-D) Etudiants de la classe d’orgue de l’IMEP (Le programme sera consacré essentiellement à Jean-Sébastien Bach)
13H00 – 15H00: Communication – ateliers d’analyse autour de César Franck (Salle de concert) Michel Lambert
14H00 – 15H00: Ateliers masterclass (Oratoire) Cindy Castillo, Hampus Lindwall, Jean-Baptiste Monnot
20H00: Récital autour de l’orgue (Salle de concert) Cindy Castillo, Hampus Lindwall, Jean-Baptiste Monnot

Mercredi 23 novembre 2022

13H30 – 15H30: Emission Table d’écoute Musiq3 (Salle de concert) Pierre Solot and friends
20H00: Concert d’accordéon (Salle de concert) Domi Emorine

Jeudi 24 novembre 2022

09H00 – 11H00: (niveau 1) et 11H00 – 13H00 (niveau 2): Atelier de facture pianistique (Local B1 211) Michaël Grailet
09H00 – 10H30: Audition commentée « La Valse » (Salle de concert) Emmanuel Grégoire, Emilien Hallez, Hadrien Everard
11H00 – 12H30: Audition commentée « Les tableaux d’une exposition » (Salle de concert) Emmanuel Grégoire, Maura Cosnefroy, Florian Delporte
16H00: Conférence « Dystonie et fonction » (Salle de concert) Frédérique Depierreux, illustration par les étudiants du Département piano

09H30 – 17H30: Masterclass d’Accordéon (Oratoire)
20H00: Concert commentée autour de l’oeuvre de piano de C. Franck (Salle de concert) Dominique Cornil et Emmanuel Grégoire

Vendredi 25 novembre 2022

10H30 – 12H30: Audition commentée George Crumb (Salle de concert) Emmanuel Grégoire et des étudiants de l’IMEP
14H00 – 16H00: Classe d’analyse musicale autour des miniatures pour piano: R. Schumann, B. Bartok, G. Crumb, P. Boulez, K. H. Stockhausen, C. Corea (Salle de concert) Jean-Marie Rens et des étudiants de l’IMEP

À l’écoute de quelques « miniatures » écrites pour le piano. Les courtes compositions musicales, appelées parfois miniatures, sont, la plupart du temps, relativement économes sur le plan du matériau. La brièveté de ces pièces devient dès lors un terrain privilégié pour l’analyse puisqu’elle permet de se concentrer sur tous les paramètres sans devoir y consacrer un temps trop important.
Les œuvres qui seront analysées à l’occasion de ce cours iront des célèbres Scènes d’enfant de Schumann au Makrokosmos de Crumb en passant par des extraits du Mikrokosmos de Bartok, des 12 notations de Boulez, du Tierkreis de Stockhausen ainsi que des Children songs de Chick Corea.
Selon les spécificités des pièces analysées, c’est tantôt l’aspect syntaxique et grammatical qui sera au centre de l’analyse, tantôt le rythme, les textures, les modes de jeu… Pour les pièces du Makrokosmos de Crumb et du Tierkreis de Stockhausen, toutes deux écrites à partir des signes du zodiaque, l’analyse s’attachera également à faire transparaître la dimension ésotérique. (Jean-Marie Rens)

20H00: Concert concertos n°1, 2 5 de J.-S. Bach (Salle de concert) Gile Bae et Vahan Mardirossian avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

A ne pas manquer!

Pour rester dans la note de ce Festival et la prolonger encore et encore… l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie vous donne rendez-vous le lendemain, c’est à dire le samedi 26 novembre à 20H00 au Namur Concert Hall. Saviez-vous que Mendelssohn était un fan inconditionnel de Bach? Découvrez-le en compagnie de Vahan Mardirossian (direction) et d’Irina Lankova (piano) dans les symphonies pour cordes N° 2 et N°7 de Mendelssohn et le concerto pour piano N°7 en sol mineur BWV 1058.

Pour plus d’infos – réservations, cliquez sur ce lien:

https://www.orcw.be/events/allemagne-vahan-mardirossian-irina-lankova/

Avis important Pour des questions d’organisation, nous vous conseillons d’employer l’adresse mail pour vos réservations.
Merci pour votre compréhension.

Tarif: pour les concerts de 17H00 et 20H00 – 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes – 26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Hommage à Fritz Kreisler

le 28 novembre 2022 à 19:30

Ce concert est postposé au lundi 28 novembre à 19H30. Merci pour votre compréhension!

Les étudiants de la section de violon de l’IMEP rendent hommage à Fritz Kreisler, violoniste et compositeur autrichien phare du XIXe siècle et du XXe siècle. En effet, le violoniste et compositeur autrichien  Fritz Kreisler est né à Vienne dans une famille juive en 1875. En 1882, il devient le plus jeune élève admis au Conservatoire de Vienne. Déjà à 14 ans il se produit sur les scènes européennes et américaines. Les évènements politiques de l’Autriche et de l’Allemagne nazie l’éloignèrent de son Pays. Il obtint la nationalité française mais ce fut aux Etats Unis qu’il s’établira . Interprète virtuose, son art se caractérise par l’intensité de son vibrato  et par l’économie de ses mouvements d’archet. Kreisler a aussi composé plusieurs chansons de musique vocale et instrumentale. Cette grande figure du violon disparaît à New York le 29 janvier 1962.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors) – Gratuit (jeunes -26 ans) – Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Salle de concert de l’IMEP

La musique de chambre de Caroline Shaw

le 12 décembre 2022 à 20:00

Lundi 12 décembre 2022 à 20H00

Caroline Shaw, compositrice, violoniste et chanteuse née en 1982, star dans le monde de la musique contemporaine, écrit pour et collabore avec les plus grands orchestres et solistes/ensembles américains. Sa musique de chambre, aussi moderne qu’inspirée des formes du passé, fournit un excellent travail d’étude pour les étudiants de l’IMEP.

Avec la participation de:

Pierre Fontenelle: professeur de violoncelle
Artemis Koukouzika: violoncelle
Ariadna Besalduch: violoncelle
Fangyang Kong: alto
Ekaterina Philippovich: violon
Leonid Anikin: violon
Pierre Risopoulos: piano
Alex Quitin: percussion

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes – 26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h.

L’inscription devra être confirmée par le paiement sur le compte bancaire BE62 3500 1539 7861 (communication : nom et date du projet), seul moyen de valider la réservation. Ce paiement sera à effectuer au minimum 4 jours ouvrables avant la date de l’événement et les spectateurs sont invités à présenter une preuve de paiement à l’entrée. Placement libre (avec ou sans réservation).

Salle de concert et grande salle du B3 de l’IMEP

EVD – European Vocal Department

le 15 décembre 2022 à 20:00

Jeudi 15 décembre 2022 à 20H00

Programme:

– A Chloris, Reynaldo Hahn (Julie Prayez)

– Als die alte Mutter, opus 54 n°5, Antonin Dvorak (Julie Prayez)

– Oh! Quand je dors, Franz Liszt (Jiacheng Song)

– Quel guardo il cavaliere, Air de Norina, Don Pasquale, Gaetano Donizetti (Jiacheng Song)

– Non t’accostare all’urna, 6 Romanze, Giuseppe Verdi (Julie Prayez)

– Dopo l’oscuro nembo, Air de Nelly, Adelson e Salvini, Vincenzo Bellini (Julie Prayez)

– Hello Margaret it’s you! , Air de Lucy, The telephone, Gian Carlo Menotti (Jiacheng Song)

– Le train du ciel, Marie galante, Kurt Weil (Jiacheng Song)

– Song to the moon, Rusalka, Antonin Dvorak (Julie Prayez) 

– Oh..Quante volte.., Air de Gulietta, I Capuleti e i Montecchi, Vincenzo Bellini (Jiacheng Song)

– Air de Solveig, Op.23, Edvard Grieg (Julie Prayez)

– Spring Waters (Весенние воды), 12 Romances Op.14 No.11, Sergei Rachmaninoff (Jiacheng Song)

GratuitRéservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37 Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 14h).

Salle de concert de l’IMEP

Concert de Noël : BigBand

le 19 décembre 2022 à 20:00

Lundi 19 décembre 2022 à 20H00 – CE CONCERT EST SOLD OUT

Comme chaque année , les étudiants de l’IMEP vous offrent un concert de Noël féerique, lumineux et chaleureux dans l’esprit des fêtes de fin d’année. Cette année, le concert du groupe BigBand, réalisé avec invités de la classe de chant pop, mettra en avant du swing, du chant crooner et toujours du groove pop. Direction: Antoine Acquisto. 

Salle de concert de l’IMEP

Concert de violoncelle par Xavier Gagnepain

le 27 février 2023 à 20:00

Concert de violoncelle par Xavier Gagnepain.

Le lundi 27 février 2023 à 20H00

Xavier Gagnepain masterclass presentation concert
students of the class of Joachim Eijlander at IMEP

Anton Bruckner: Locus Iste for cello quartet – Peter Eötvos: « two poems to Polly » Mayuzumi « Bunraku » Xavier Gagnepain cello solo – David Popper: sélection des etudes edition Xavier Gagnepain for 2 cellos – Giacomo Carissimi: plorate filii Israel from opera Jephte – Claude Debussy: la fille aux cheveux de lin for cello sextet (arr. Joachim Eijlander) – Jean Brizard: Spiritual for cello ensemble.

Violoncellistes:

Prof. Xavier Gagnepain (Paris)
Ariadna Besalduch
Jean-Philippe Feiss
Louise Delcommune
Artemis Koukouzika
Ai Chayuth
Prof. Joachim Eijlander (Namur)

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Au c(h)oeur de l’opéra

le 5 mars 2023 à 20:00

Vendredi 17 février 2023 à 20h
Samedi 18 février 2023 à 20h
Dimanche 19 février 2023 à 20h

Vendredi 03 mars 2023 à 20h
Samedi 04 mars 2023 à 20h
Dimanche 05 mars 2023 à 20h

La classe de chant lyrique de l’IMEP interprète les plus célèbres chœurs et ensembles de l’opéra…

Elise Gäbele, direction artistique
Mélusine Escande, direction des chœurs
Patricia Housiaux, costumes
Emmanuelle Turbelin, piano
Vincent Dujardin, mise en scène et scénographie

Après le succès retentissant de leur interprétation de « Didon et Énée » de Purcell (1689) , les étudiants de la classe d’art lyrique se tournent cette fois vers des œuvres plus proches de nous et interpréteront de grands airs des opéras du XIXe siècle.

Joyeux florilège échafaudé à partir de quelques-uns des plus fameux chœurs et ensembles d’opéra, le spectacle Au c(h)œur de l’opéra pourrait bien se vivre comme un rêve, un de ces rêves qui laissent au réveil une persistante et énigmatique émotion dont on s’efforce de décrypter les ressorts inconnus. À partir de moments musicaux intenses et proposés de manière collégiale, le spectateur peut alors prendre le risque de s’aventurer à sa guise dans les méandres inconscients de ce que l’on nomme la jouissance lyrique, si ardemment recherchée par quiconque aime l’opéra.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert de la classe de percussions

le 6 mars 2023 à 20:00

Lundi 06 mars 2023 à 20H00

Oeuvres de: Louis Andriessen, Tim Ferchen, Nigel Westlake, Giovanni Sollima, James Vilseck

WORKERS UNION, oeuvre phare du compositeur néerlandais Louis Andriessen pour grand ensemble de chambre sera le point culminant de notre concert intégralement consacré au répertoire pour ensemble de percussions.  »

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert de la classe de cor

le 10 mars 2023 à 20:00

Vendredi 10 mars 2023 à 20H00

Ce concert n’aura pas lieu, nous vous remercions pour votre compréhension.

En association avec le professeur de cor du Lemmensinstituut Leuven et ses étudiants, l’IMEP invite une personnalité de niveau international pour un concert de cor avec les étudiants de la section.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert de l’Harmonie

le 19 mars 2023 à 17:00

Samedi 18 mars 2023 à 20H00 – Dimanche 19 mars 2023 à 17H00

Le concert de l’Harmonie est un rendez-vous incontournable de la saison de l’IMEP. Différentes écoles ont mis en valeur ses qualités musicales propres, dont en particulier, la variété et la beauté de ses timbres instrumentaux. À découvrir ou à redécouvrir.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert de la classe de chant pop

le 25 mars 2023 à 20:00

Vendredi 24 mars 2023 à 20H00 – Samedi 25 mars 2023 à 20H00

Les étudiants de la classe de chant pop vous présentent un répertoire riche et varié.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert IMEP and Friends

le 27 mars 2023 à 20:00

Lundi 27 mars 2023 à 20H00

Les étudiants des classes de trompette, de cor, de trombone et de percussions de l’IMEP s’unissent pour présenter un répertoire varié d’une heure dans ce concert « cuivres et percussions ».

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert « Les 12 saisons »

le 29 mars 2023 à 20:00

Mercredi 29 mars 2023 à 20H00

Première partie : la Camerata interprétera les 4 Saisons de Vivaldi.
Deuxième partie : Astoria présentera les 4 Saisons d’Astor Piazzolla ainsi que « Seasons » de Michel Lysight.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Les ouvertures de Telemann

le 31 mars 2023 à 20:00

Vendredi 31 mars 2023 à 20H00

Ce projet se consacre à un genre dans lequel Telemann a été particulièrement prolifique : la suite orchestrale dite ‘ouverture’.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert et grande salle du B3 de l’IMEP

Hommage piano – violon à Franck et à Fauré

le 20 avril 2023 à 20:00

Jeudi 20 avril 2023 à 20H00

Un hommage piano – violon aux sonates de Franck et à Fauré, avec Eric Lacrouts, violon solo de l’Opéra de Paris, et Jean-Baptiste Fonlupt au piano.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert symphonique de l’IMEP

le 29 avril 2023 à 20:00

Samedi 29 avril 2023 à 20H00

Le programme est notamment composé de créations pour orchestre de la classe d’écriture de Romain Corbisier dont son poème symphonique Une guerre aveugle (13/11/15) Op. 16.

Concert gratuit
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert symphonique de l’IMEP

le 1 mai 2023 à 17:00

Lundi 01 mai 2023 à 17H00

Le programme est notamment composé de créations pour orchestre de la classe d’écriture de Romain Corbisier dont son poème symphonique Une guerre aveugle (13/11/15) Op. 16.

Concert gratuit – Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert des trois chœurs de l’IMEP

le 8 mai 2023 à 20:00

Samedi 06 mai 2023 à 20H00 – Dimanche 07 mai 2023 à 17H00 – Lundi 08 mai 2023 à 20H00

Rassemblés pour la première fois, les trois chœurs de l’IMEP – le chœur de chambre, le grand chœur et le chœur pop – montent ensemble sur scène pour un concert unique et hors du commun.

Tarif : 15€ (adultes) – 10€ (seniors 60+) – gratuit (jeunes -26 ans)
Réservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP

Concert des Jeunes Talents

le 11 mai 2023 à 20:00

Jeudi 11 mai 2023 à 20H00

Pour clôturer cette saison 2022-2023 à l’IMEP, les Jeunes Talents de l’Institut se réuniront pour proposer un programme varié et riche et présenter le fruit de leur travail.

GratuitRéservations obligatoires (billetterie@imep.be ou par téléphone au 081 73 64 37)

Salle de concert de l’IMEP